Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : La Vengeance aux Yeux Clairs. Saison 1. Pilote & Episode 2 (France).

5 Septembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #La Vengeance aux Yeux Clairs

Critiques Séries : La Vengeance aux Yeux Clairs. Saison 1. Pilote & Episode 2 (France).

La Vengeance aux Yeux Clairs // Saison 1. Episodes 1 et 2. Pilote / Episode 2.


TF1 a tenté d’avoir son Revenge. Elle a tenté. Il n’y a pas de mal à tenter des choses mais La Vengeance aux Yeux Clairs est un raté sur toute la ligne. On est loin de ce dont TF1 était capable de faire avec les sagas estivales d’il y a quelques années. C’est bien beau de reprendre plus ou moins l’histoire de Revenge mais encore faudrait-il que cela soit les mêmes atouts. La série sonne la plupart du temps faux, à cause notamment de Laetitia Milot, une actrice aussi niaise que mauvaise là où justement elle avait de la matière pour nous surprendre. Son personnage est intéressant, ce qu’elle en fait malheureusement beaucoup moins. Créée par Franck Ollivier (Instinct, Taxi Brooklyn, Jo, Mystère, etc.), la série reprend donc des éléments qui ont fonctionné ailleurs et pas seulement dans Revenge. On pourrait notamment parler des éléments d’intrigues et aux rebondissements légèrement lourds qui m’ont rappelé la saga ratée de l’été 2007 aka Mystère (TF1). Ou encore le côté risible de la façon dont la police est traitée dans la série qui rappelle ce que Instinct (TF1) n’a jamais réussi à faire non plus. En soit, La Vengeance aux Yeux Clairs n’est pas totalement ratée non plus, il y a des choses intéressantes comme voir Nice sous toutes ses plus belles coutures.

La vengeance d'une jeune femme dont la mère et le frère sont morts dans un mystérieux incendie.

La série sait alors mettre en avant les paysages à défaut de ses personnages. Ensuite, nous avons la famille Chevalier, qui est la famille à laquelle notre héroïne s’attaque tel Emily dans Revenge. Bon, on va se le dire, ce n’est pas aussi bien. En grande partie car Laetitia Milot ne sait pas donner d’expressions intéressantes à son personnage. Elle caricature ou minaude un peu tout et à la fin on ne ressort alors complètement déçus. Même les cliffanghers sont matinées aux mauvais épices. Celui du premier épisode devrait probablement donner envie à plusieurs milliers de téléspectateurs de décrocher sauvagement d’une série qui partait d’une bonne idée de départ. Et celui du second épisode, bien qu’un poil plus sulfureux dans son envie de nous faire revenir. Si le lieutenant Legoff a compris qui est réellement Olivia, cela aurait dû donner un second épisode plus palpitant, notamment en incluant un peu mieux le personnage de Legoff dans cette satanée histoire. Mais non, La Vengeance aux Yeux Clairs continue de découdre l’ensemble avec un manque cruel d’efficacité. La Vengeance aux Yeux Clairs reprend des pans d’intrigues de Revenge pour masquer son manque cruel d’idées (notamment le cambriolage chez Emily qui va arriver aussi à Olivia et ce n’est pas le seul truc).

Finalement, alors que je m’attendais à m’amuser devant une petite série qui respire un peu l’été, La Vengeance aux Yeux Clairs continue de décevoir les téléspectateurs d’épisodes en épisodes. Je n’irai pas plus loin que ces deux premiers qui m’ont déjà paru une éternité. Je m’attendais à quelque chose d’un peu différent mais TF1 ne semble pas avoir envie de s’engager dans de bonnes sagas et préfère donc les scénarios superficiels et les personnages mal incarnés. Fort heureusement Bernard Yerlès est plutôt amusant dans le rôle du grand patriarche Chevalier mais ce n’est pas suffisant pour que la mayonnaise prenne complètement.

Note : 3.5/10. En bref, La Vengeance aux Yeux Clairs n’est que du sous-revente mijotée à la sauce TF1.

Commenter cet article