Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mary + Jane. Saison 1. Pilot.

6 Septembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Mary And Jane

Critiques Séries : Mary + Jane. Saison 1. Pilot.

Mary + Jane // Saison 1. Episode 1. Pilot.


MTV poursuit son incursion dans d’autres styles de comédies farfelues comme la chaîne mais un brin plus adultes. Mary + Jane est la création de Harry Elfont (Le témoin amoureux, Donne moi ta main) et Deborah Kaplan (American Judy, Le témoin amoureux). Ce duo sait très bien ce que c’est que de raconter une histoire américaine avec des touches de comédie très classiques. C’est ce que l’on ressent en tout cas devant Mary + Jane. L’idée de départ est tout de même assez sympathique et l’ensemble sait avoir son lot de bonnes surprises comme les séquences sous acide que la série nous propose (la séquence du selfie par exemple). Cela aurait pu être un raté complet et il y a des trucs qui ne fonctionnent pas dans ce premier épisode mais globalement, Mary + Jane laisse une vague de bonne humeur nous remplir, ce qui, il faut bien l’avouer, est très important ici. Alors que le générique de la série est un titre écrit par Snoop Dogg (il n’est jamais bien loin quand il faut parler de drogue), Mary + Jane tente de raconter son histoire avec son lot de surprises sans pour autant que cela ne soit particulièrement exceptionnel. C’est dommage car le concept n’est pas bête mais il ne satisfait pas tout le temps un téléspectateur qui vient chercher une comédie.

Jordan et Paige sont deux meilleures amies qui gèrent un service de livraison de cannabis à Los Angeles, les amenant souvent dans des situations cocasses et imprévisibles.

Si Mary + Jane n’est pas tordante et n’est pas aussi drôle que l’autre comédie lancée par MTV en cette rentrée (Loosely Exactly Nicole), la série tente de laisser vivre ses personnages au travers de moments de vie assez simplistes et de quelques gags qui sortent un peu des sentiers battus. Après tout, les délires sous drogue c’est plus ou moins ce que l’on voit dans d’autres comédies (notamment Broad City qui est écrite comme un délire sous acide, ou Idiositter et j’en passe) mais MTV n’est pas Comedy Central et l’on sent que du coup cela joue énormément sur le produit final. Si MTV n’a jamais annoncé vouloir son propre Broad City, le principe ici reste plus ou moins le même hormis l’activité professionnelle de Jordan et Paige, les deux meilleures années de la série. C’est en tout cas difficile de ne pas penser à Broad City après ce premier épisode, même si la série a aussi d’autres influences notamment pour le côté entrepreneurial qui donne une impression légèrement différente (bien évidemment). Mary + Jane peut donc survivre dans mon planning si la suite est un brin plus succulente que ce que l’on nous offre dans ce premier épisode légèrement bancal par moment. Il y a un esprit à faire éclore, en espérant que cela soit le cas dans le second épisode.

Note : 5/10. En bref, loin d’être un raté total, Mary + Jane manque un peu le coche et semble être commandée pour devenir le Broad City de MTV. Sauf que Broad City est une série à part entière que Mary + Jane n’arrive jamais à copier correctement.

Commenter cet article