Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Pretty Little Liars. Saison 7. Episode 10.

2 Septembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Pretty Little Liars

Critiques Séries : Pretty Little Liars. Saison 7. Episode 10.

Pretty Little Liars // Saison 7. Episode 10. The Darkest Knight.
SEASON SUMMER FINALE


« The Darkest Knight » est probablement le final de mi-saison le plus faible que l’on ait pu voir depuis le début de la série, ce qui est loin d’être rassurant alors que Freeform vient de confirmer que la série se terminera à l’issue de cette saison. Nos amies préférées cherchent toujours des réponses mais il n’y a pas vraiment de révélations qui vaillent le coup. Le plus grand twist de cet épisode est probablement le fait que Spencer est la fille de Mary Drake mais c’était tout de même sacrément étrange comme révélation. Et puis c’était tout aussi étrange la façon dont Mary rodait dans les parages, dans l’attente d’attaquer. Bien entendu, on sait aussi que Spencer ne va pas mourir. Elle s’est fait tirer dessus mais cela va nous jouer le même tour qu’avec Hanna l’an dernier, ces personnages ne peuvent pas mourir. A l’issue de la saison on va nous sortir un happy end sorti d’un chapeau et ce serait bien évidemment la chose la plus simple et la plus ronronnante. J’aimerais bien qu’il y ait des morts. Emily de son côté continue d’être un personnage accessoire qui ne sert strictement à rien dans la série. La série continue de manquer cruellement d’idées et c’est bien là que les choses ne vont pas très bien. Certes, Pretty Little Liars s’arrête cette année mais justement, il y a un problème là dedans.

Dans la ribambelle de personnages de retour, cette semaine c’est le retour de Sydney. C’est simplement une nouvelle Sara Harvey et je n’ai pas la patience d’attendre des réponses qui ne seront jamais intéressantes. On a intérêt à découvrir ce qui se passe avec elle rapidement. Entre deux séquences ridicules, une scène de sexe et l’impression que Pretty Little Liars s’est complètement perdue, la série revient donc à ses travers. Je n’avais pas besoin de voir Emily et Alison s’embrasser, je n’avais pas besoin de certaines séquences qui manquent cruellement d’intérêt. Les relations continuent d’être développées, que cela soit Hanna et Caleb (et leur petit séquence de sexe) alors que plus tôt cette année Pretty Little Liars nous avait sortie une histoire entre Spencer et Caleb qui pouvait fonctionner. Plus le temps passe et plus j’ai l’impression que la série cherche à faire revenir les relations les plus importantes : Hanna et Caleb, Spencer et Toby, Emily et Alison. Il n’y a que Ezra et Aria qui n’ont plus l’air aussi proche à cause du retour de Nicole mais de toute façon ce n’est pas comme si Ezra était devenu vraiment intéressant. Finalement, Pretty Little Liars délivre donc un épisode ronronnant qui tente le jeu des révélations mais ne fait rien de surprenant. Cela manque d’action et de surprises. J’aimais bien la saison et puis depuis l’épisode précédent tout part en sucette.

Note : 4/10. En bref, malgré des trucs ridicules amusants, l’épisode ne fonctionne pas comme prévu.

Commenter cet article