Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Queen of the South. Saison 1. Episodes 12 et 13.

21 Septembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Queen of the South

Critiques Séries : Queen of the South. Saison 1. Episodes 12 et 13.

Queen of the South // Saison 1. Episodes 12 et 13. Quinientos Mil / Cicatriz.
SEASON FINALE


Renouvelée pour une saison 2, nous sommes sûrs de retrouver Queen of the South l’année prochaine et dans un sens, c’est une bonne chose. Ce qu’il y a de plus intéressant dans ces deux épisodes c’est la façon dont Teresa renvoie en plus figure de Camila le fait qu’elle n’a pas envie d’être avec elle, qu’elle est là de son plein gré. La façon dont Teresa devient un tout autre personnage, plus fort, et surtout capable de tenir tête, me plaît. Cela change de ce que l’on avait pu voir depuis le début de la saison. « Quinientos Mil » est une façon de préparer un dernier épisode riche en rebondissements et aussi en émotions. La série ne cherche pas l’action pure et dure, simplement à nous raconter une histoire aussi terrible soit-elle. Des tas de personnages vont mourir dans ces derniers épisodes de Queen of the South et un personnage important est finalement toujours en vie. Je me suis toujours demandé si Guero pourrait toujours être en vie. On sait pertinemment que tant que l’on ne voit pas le corps de quelqu’un sensé être mort, on peut en déduire qu’il ne l’est pas forcément. Pourtant, voir Guero à la fin était une (bonne) surprise. Les aventures de Teresa sont au coeur de ces deux derniers épisodes alors qu’elle se lance dans une opération un poil risquée pour elle. Elle s’est chargé de Gato et elle a bien raison. Mais Teresa a beaucoup changé depuis que Gato avait tenté de la violer dans le premier épisode de la série.

J’aime bien les personnages qui changent et évoluent, cela a toujours été une très bonne chose. On découvre donc à nouveau Queen of the South autrement et c’est tout ce qu’il fallait entendre pour nous. Teresa n’a pas hésité à le tuer cette fois et elle a bien fait. Cette jeune femme démontre sa capacité à prendre les choses en main maintenant qu’elle a compris tous les rouages de la chose. C’est une bonne évolution pour Queen of the South et terminer avec elle là dessus cette année est aussi une façon de nous montrer à l’écran qu’elle a changé. La relation entre Pote et Teresa me plaît bien. C’est une bonne association de personnage qui créé une toute nouvelle dynamique de la série. Au fil des épisodes, Queen of the South a su montrer ses faiblesses mais aussi certaines qualités que la série démontre encore une fois dans ces deux derniers épisodes. Cela fonctionne bien et l’action que cela met en place permet de voir un potentiel nouveau pour la prochaine saison. L’un des personnages que j’ai le plus apprécié dans cette fin de saison c’est Brenda. Je trouve qu’elle a su se faire une vraie place dans l’univers de Queen of the South alors qu’au premier abord, je n’étais pas le plus grand des fans. J’espère voir un peu plus de Brenda l’année prochaine même si pour le moment cela semble mal partie pour que cela soit le cas.

En effet, l’arc narratif de Brenda est terminé (pour le moment). Camila de son côté pensait qu’elle avait Epifanio sous contrôle mais même si elle le connaissait mieux que personne, cela ne veut pas pour autant dire qu’elle était capable de le contrôler. Camila n’avait pas vu le retournement de situation pour Epifanio venir mais c’est un autre bon point qui sort un peu cette femme de son piédestal. On avait besoin de ça. Finalement, Queen of the South se termine de façon sympathique. La série n’en fait pas des tonnes et ce n’est pas plus mal. Elle ne se pose pas non plus trop de questions et propose de venir à bout des intrigues les plus importantes tout en lançant de nouvelles pistes pour la suite. Le face à face entre Camila et Teresa dans le dernier épisode est l’un des meilleurs que Queen of the South ait pu nous offrir et je dois avouer que j’adorerais en voir d’autre. C’est deux femmes sont pareil au fond mais les deux ne veulent pas admettre qu’elles sont comme l’autre. Peut-être car la morale des deux femmes est différente.

Note : 6.5/10. En bref, un final plutôt réussi.

Commenter cet article