Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Suits. Saison 6. Episodes 9 et 10.

17 Septembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Suits

Critiques Séries : Suits. Saison 6. Episodes 9 et 10.

Suits // Saison 6. Episodes 9 et 10. The Hand That Feeds You / P.S.L..
SEASON SUMMER FINALE


Cette saison 6 a énormément de mal à tenir la route. D’une part car c’est la plus mauvaise saison de Suits, mais d’autre part car les dix premiers épisodes n’ont pas su être à la hauteur des attentes que Mike en prison pouvaient donner. Ces deux derniers épisodes de la mi-saison ne sont pas nécessairement meilleurs alors que la série joue surtout sur deux événements majeurs. Tout commence avec « The Hand that Feeds You ». La série joue sur l’émotion mais aussi la nostalgie. Les relations sont importantes dans Suits. Mike est maintenant hors de prison, ce qui dans un sens est une bonne chose mais il ne peut pas pratiquer le droit. Cela va être compliqué pour lui, c’est sûr, mais il va pouvoir passer le reste de sa vie avec Rachel. Toute l’histoire avec Kevin n’avait pas plus de sens que ça ni même l’intérêt que Suits voulait bien donner à cette aventure. Kevin hors de prison ? Ce n’est pas ce que j’ai nécessairement eu envie de voir, notamment car Suits ne sait pas quoi faire de Kevin en prison alors que faire de lui dehors en sachant qu’il n’a pas grand chose à voir avec les petites affaires du cabinet ? C’est bien ce que je me demande encore aujourd’hui. L’histoire de Gallo n’a pas plus de sens non plus mais Suits est restée assez irréaliste cette année.

Disons que cela n’a pas spécialement d’intérêt non plus car les personnages introduits cette année n’ont jamais eu l’impact que Suits voulait qu’ils aient. Harvey et Mike ont une belle amitié que la série a écorché au fil des années et continue d’exploiter. C’est forcément là dessus que Suits fonctionne plutôt bien mais il ne fallait pas en demander beaucoup plus non plus. Kevin dehors est moins crédible que l’idée que Kevin reste en prison ou meurt en prison à cause de l’accord de Mike. Mais Suits n’a pas de sens cette année, comme si elle était en roue libre sans trop savoir dans quelle direction elle doit réellement aller pour nous prendre de court. Et puis il y a Rachel, là aussi la série se laisse porter par des retournements de situation qui manquent cruellement d’intérêt. C’est comme si tout le monde était devenu d’un coup d’un seul transparent alors qu’au fond il y avait largement de quoi faire beaucoup plus. Pourtant, à certains moments Meghan Markle a eu plus de place pour briller car elle a été éloignée de Mike volontairement par les scénaristes. C’est un choix qui était bon mais encore aurait-il fallu que son intrigue soit aussi à la hauteur de la prestation de l’actrice, ce qui n’est pas vraiment le cas.

L’un des grands évènements de cette fin de première partie de saison 6 c’est Jessica qui décide de quitter le bureau et donc la série une bonne fois pour toute. Jessica fait partie de Suits depuis le début et elle est un personnage tellement emblématique que la voir partir est presque quelque chose qui me déchire le coeur. J’aurais presque préféré que Mike s’en aille avec Rachel plutôt que de perdre Jessica. Désormais il ne reste que Harvey, Louis et Donna. Les autres personnages du cabinet ne sont pas aussi passionnants qu’ils ne devraient l’être. C’est clair depuis un bout de temps que Jessica a envie d’aller de l’avant mais c’est simplement en faisant sortir Leonard Bailey qu’elle s’en est rendu compte. Les flashbacks étaient bien amenés et font écho au meilleur de Suits et du passé de la série. Mais ce n’est pas suffisamment fort pour être important. Du coup, Jessica s’en va et il n’a pas grand chose d’autre à sortir de « P.S.L. ». Dans un sens ce n’est pas plus mal mais d’un autre côté Suits aurait mérité de nous impliquer un peu plus pour nous donner envie de voir la suite. Ce n’est pas comme si Suits n’était pas renouvelée pour une saison 7 et qu’elle s’arrêtait cette année. La seconde partie de la saison va devoir muscler son histoire afin de donner un vrai coup de neuf à la série. Suits est en train de devenir insignifiante alors qu’elle était il y a quelques années une solide série judiciaire qui me donnait envie de revenir chaque semaine.

Note : 4.5/10. En bref, malgré deux évènements forts (dont un prévisible), la série a énormément de mal à surprendre ou en tout cas à passionner le téléspectateur comme c’était le cas il y a encore quelques années.

Commenter cet article