Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Strain. Saison 3. Episode 4.

27 Septembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Strain

Critiques Séries : The Strain. Saison 3. Episode 4.

The Strain // Saison 3. Episode 4. Gone But Not Forgotten.


The Strain continue d’aller de l’avant cette saison et ce n’est pas plus mal. Nos héros découvrent que l’histoire en s’arrête pas avec Quinlan, loin de là. Après la décapitation du corps de Bolivar, le « vers » est à la recherche d’un nouvel hôte. Il se passe pas mal de choses dans cet épisode de The Strain et la série est enfin redevenue acceptable. L’épisode précédent mettait en scène de façon intelligente la mécanique de la série et l’on retrouve donc le The Strain que l’on a toujours apprécié. Il y a une scène sympathique dans cet épisode qui vient rappeler le danger. En transformant tout cela sous forme d’une attaque terrorisme avec des kamikazes qui se font exploser dans le but d’infecter tout le monde avec des vers. La séquence est assez fun et vient aussi apporter un peu d’action efficace là où The Strain en avait réellement besoin. Justine trouve quant à elle un nouveau rôle, un moment de clarté comme elle aime bien le décrire ce qui va la conduire à rendre une petite visite à son ennemie de reporter qu’elle va faire arrêter en plus de saisir tout son équipement. L’histoire de Justine permet de donner aussi du poids à d’autres personnages dans l’histoire d’une saison qui manque peut-être un peu de moments de ce genre là. Nous sommes en pleine apocalypse alors l’intérêt est ici de faire les choses de façon légèrement différente.

Et le truc c’est que cela fonctionne très bien. Le scénario parvient à associer ce qui fait l’intérêt de la série et son sa mythologie avec d’autres éléments sur les personnages. En donnant notamment de la place à Justine. Mais pas seulement, chacun a droit à son moment, comme par exemple Setrakian alors que ce dernier continue de poursuivre son aventure au gré de tout ce qui se passe sur son chemin. On sait pertinemment que le « vers » sacré va trouver un nouveau corps mais je me demande vraiment où est-ce que The Strain est en train d’aller. Il n’y a pas nécessairement de direction précise. Qu’est-il arrivé à Zack ? C’est encore une question à laquelle nous n’avons pas de réponse immédiate. Cela permet de lancer plus ou moins le prochain épisode. Zack n’est pas un personnage intéressant mais ce qui apporte cette année de façon sous jacente est plaisant. Cela permet de rappeler Kelly sur le devant de la scène mais également de redonner à Eph un brin d’intérêt qu’il avait largement perdu l’an dernier. Finalement, The Strain fait évoluer son histoire discrètement mais efficacement. Les rebondissements ne sont pas énormes mais certains font le boulot qu’on demande de la part d’une série qui n’avait plus grand chose à nous offrir.

Note : 6/10. En bref, la série grandie.

Commenter cet article