Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Brice 3 (2016)

18 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Brice 3 (2016)

Brice 3 // De James Huth. Avec Jean Dujardin, Clovis Cornillac et Buno Salomone.


Brice 3 avant le 2 ? Oui, car Brice a cassé le 2. Rien que comme ça, l’argument marketing apparaît comme ridicule. Mais Jean Dujardin s’est grillé. A faire revenir un héros qu’il a réussi à inscrire dans une certaine forme de pop culture il y a quelques années, il a échoué. Le problème c’est que Brice 3 ne fonctionne pas. J’ai toujours adoré le cinéma absurde, et James Huth était le bon élément à mettre derrière la caméra sauf que le film enchaîne les plats. C’est un humour idiot et caricatural qui était dans l’air du temps quand le premier volet est sorti mais ce n’est plus le cas actuellement. J’ai tenté de prendre le tout au second degré, tenté de retrouver l’humour du premier volet mais le résultat est sans appel. Il y a pourtant des passages qui parviennent à être drôles, dix ans ont passé entre le premier et ce nouvel opus des aventures de Brice de Nice. Le film tente alors des messages écolos, de protection de la nature, et ajuste le tout avec une morale racontée par une version âgée de Brice. Le twist final est d’ailleurs assez ridicule dans son ensemble et manque cruellement d’intérêt.

Brice est de retour. Le monde a changé, mais pas lui. Quand son meilleur ami, Marius, l’appelle à l’aide, il part dans une grande aventure à l’autre bout du monde… Les voyages forment la « jaunesse » mais restera-t-il le roi de la casse ?

Brice 3 n’avait donc pas grand chose à raconter. Je sentais déjà venir le navet quand j’avais vu la publicité Danette au cinéma (qui est exaspérante) mais le film est plus ou moins du même niveau. Le film oublie ce qu’il a incarné par le passé et tente de refaire le même humour avec un Jean Dujardin qui n’est plus autant dans la fleur de l’âge. L’acteur a vieilli et cet humour n’est plus trop fait pour lui. Brice 3 a beau jouer sur le fait que le personnage a vieilli, cela ne fonctionne pas vraiment comme prévu et c’est bien dommage. J’aurais adoré que cela soit toujours aussi fun dans sa propre connerie mais tout ce que le film réussi à faire c’est à nous donner l’impression qu’il n’a pas compris ce qu’était le principe de faire une suite. Il y a des idées qui sont bonnes mais mal exploitées (comme le Brice Paradise qui dans l’absurde aurait pu fonctionner mais échoue à être le délire annoncé). J’ai bien aimé l’histoire de Gregor d’Hosgor qui apporte un brin de fraîcheur dans ce qui ressemble à une méduse pas fraîche. Le coup des touriste asiatique était aussi très drôle mais encore une fois ce ne sont que des petits trucs de ce genre là qui n’ont pas suffisamment d’impact dans le film.

Brice 3 s’empêtre alors dans certains mauvais délires (notamment le coup du manga qui sort complètement le spectateur du film et qui n’est pas drôle). L’absurde est bon mais bien utilisé et l’on ne peut pas vraiment dire que Brice 3 en fasse toujours un bon usage. Ainsi, ce troisième volet (ou deuxième réellement) du surfeur casseur de Nice est un échec prévisible…

Note : 2/10. En bref, malgré quelques séquences amusantes, le film exaspère plus qu’il ne fait passer un bon moment. Jean Dujardin est trop vieux pour ces conneries, peut-être que moi aussi…

Commenter cet article