Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : La Fille du Train (2016)

27 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : La Fille du Train (2016)

La Fille du Train // De Tate Taylor. Avec Emily Blunt, Rebecca Ferguson et Haley Bennett.


Pour avoir lu le livre de Paula Hawkins, je dois avouer que mon regard est assez influencé dans le sens où le twist final n’était pas une grande surprise pour moi. Cependant, La Fille du Train est un thriller qui a un avantage : ses personnages féminins. C’est un thriller qui met en scène des personnages féminins différents, de différents horizons dont on découvre la vie au fur et à mesure. Nous avons bien entendu Rachel, la fille du train, mais aussi Anna la femme qui vit dans l’ancienne maison de Rachel, Megan la femme qui semble vivre une vie amoureuse parfaite dont tout le monde rêve et puis Riley, l’inspectrice. Sans compter sur Martha l’ex employeur de l’ex mari de Rachel et Cathy la coloc de Rachel. Il y a donc énormément de personnages féminins dans cette histoire, ce qui dans un sens est une bonne chose. Le casting est d’ailleurs très solide pour le coup, nous plongeant petit à petit dans l’histoire de chacun de ses personnages. Chacun va révéler petit à petit sa petite personnalité. Dans La Fille du Train, on retrouve un vrai arrière goût Hitchcockien tant l’histoire ressemble à Fenêtre sur Cour. Certes, avec un point de vue et de départ totalement différent.

Rachel prend tous les jours le même train et passe tous les jours devant la même maison. Dévastée par son divorce, elle fantasme sur le couple qui y vit et leur imagine une vie parfaite… jusqu’au jour où elle est le témoin d’un événement extrêmement choquant et se retrouve malgré elle étroitement mêlée à un angoissant mystère.

Mais l’inspiration est claire. Bien entendu, le film n’est pas toujours réussi. Entre les mains, Tate Taylor a une jolie histoire à nous conter mais le réalisateur de La couleur des sentiments n’arrive jamais à réellement nous surprendre. Aidé par la construction en puzzle du film, reconstituant le passé de chacun des personnages, le réalisateur aurait pu faire quelque chose d’un peu plus novateur mais il n’en est rien. Il ne sort donc rien de vraiment original d’un point de vue de la mise en scène. Si le livre est bien plus marquant que le film, c’est en grande partie car à l’écran il y a une impression de coup de mou par moment. Le rythme s’enlise dans sa propre histoire et c’est bien dommage car l’on perd à ce moment là l’intérêt que l’on pouvait avoir au premier abord. Dans l’adaptation, le film manque clairement de subtilité. Il y a donc un peu d’abus sur l’utilisation d’effets de style en tout genre qui sont uniquement là pour tenter de plonger le spectateur un peu plus dans cette terrible histoire mais ce n’est pas vraiment ça comme que cela fonctionne. En créant parfois aussi un suspense un peu facile, on devine trop rapidement l’issue de l’histoire.

Je sais que je connais la fin en ayant lu le livre mais malgré tout, le film est prévisible. On ne devine peut-être pas qui est le ou la tueur/tueuse mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus important. Emily Blunt de son côté porte le rôle à la perfection. J’aime beaucoup sa façon de donner corps au personnage. Le reste du casting est lui aussi séduisant mais c’est Emily Blunt qui emporte tout sur son passage.

Note : 5/10. En bref, un petit thriller Hitchcockien adapté d’un roman bien plus intéressant que cette adaptation. Cependant, Emily Blunt brille dans ce rôle de femme qui se retrouve au coeur de l’histoire.

Commenter cet article