Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Horror Story : Roanoke. Saison 6. Episode 5.

13 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #American Horror Story

Critiques Séries : American Horror Story : Roanoke. Saison 6. Episode 5.

American Horror Story : Roanoke // Saison 6. Episode 5. Chapter 5.


Si nous savons très bien que « Chapter 5 » n’est pas le dernier épisode de la saison, il est difficile de voir où est-ce que la série va bien pouvoir aller compte tenu de cet épisode. Il semblerait que l’histoire de Shelby et Matt soit maintenant bouclée. Si je trouve que c’est un peu tôt pour conclure l’histoire, je pense que American Horror Story parvient à nous donner malgré tout envie de revenir, notamment car quelques indices sont donnés à la fin de l’épisode. Nous avons aussi l’histoire du premier propriétaire de la maison, Edward Philippe Mott grâce à un historien qui apparaît dans la série documentaire dans la série « My Roanoke Nightmare ». Il semble donc clair que tout cela est là pour nous conduire aussi petit à petit dans la seconde partie de la saison. Edward était un personnage réellement intéressant et je suis content que l’on ait aussi enfin pu voir Evan Peters. J’apprécie également le fait que les scénaristes cherche à jouer avec le téléspectateur au chat et à la souris sur le personnage que Peters allait incarner. Il incarne quelqu’un de différent de ce que j’avais imaginé et sincèrement, c’était la cerise sur le gâteau dans cet épisode. Edward est un personnage complètement différent de ceux que Peters avait incarné dans American Horror Story jusqu’à présent. Toute l’histoire du personnage s’avère alors réellement passionnante et la série a très bien compris comment nous conter le tout.

S’il est peut-être un peu proche de Mr. March dans « Hotel », je trouve que Edward fonctionne très bien malgré tout. Du point de vue du Butcher, la série continue de développer l’histoire du personnage et ce que cela peut réellement impliquer derrière. La série continue les références avec un lien entre Edward Mott et Dandy Mott de « Freakshow ». C’est son ancêtre ! Le fait que les deux aient un nom en commun n’est donc pas qu’une coïncidence, c’est un vrai lien entre les deux saisons d’American Horror Story. Si jouer la carte des liens entre les saisons est un peu compliqué par moment, je trouve que cette année la série a réussi à le faire de façon intelligente. La maison est restée dans la famille Mott jusqu’à 1952 quand le dernier Mott est décédé dans un scandale en Floride. C’est là que l’histoire de Dandy prend tout son sens. Si je dois avouer que j’apprécie plutôt bien ce que la série fait de son histoire cette année, je ne sais pas trop dans quelle direction American Horror Story compte aller par la suite. En effet, la saison semble arriver à sa conclusion un peu rapidement mais cela permet aussi de ne pas perdre trop de temps contrairement aux années précédentes où l’échec de la série était de tomber dans les épisodes un peu long, venant à bout de l’histoire petits bouts par petits bouts. Je suppose désormais que la série va se concentrer sur le présent et sur l’équipe de production.

Note : 8/10. En bref, ce qui ressemble à la conclusion de la saison n’est que la conclusion d’une partie de la saison.

Commenter cet article