Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 5. Episode 3.

20 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

Critiques Séries : Arrow. Saison 5. Episode 3.

Arrow // Saison 5. Episode 3. A Matter of Trust.


Arrow semble réellement se prendre au de cette saison 5. Si le premier épisode était par moment un peu mauvais, la suite n’en est que mieux réussie. « A Matter of Trust » est donc un épisode différent, avec des tas de références au passé qui a réellement formé la série. Sans compter des références au monde du catch alors que Cody Rhodes, ancienne star de la WWE apparaît comme le vilain de l’épisode. Il incarne Derek Sampson, un dealer de Stardust. L’épisode parvient à aller au delà du catch bien évidemment sinon pour un non fanatique comme moi, il n’y aurait pas de quoi fouler la patte d’un canard mais ce qui fonctionne c’est avoir tout la synergie qu’il y a entre les membres du casting et de la série. Arrow continue de développer Oliver comme jamais auparavant. Bien que le personnage reste lui-même (fort heureusement), cette année compte bien l’embarquer dans de nouvelles aventures. Avec sa nouvelle position de Maire en plus du fait qu’il est Green Arrow, permet de créer une nouvelle dynamique. Sans compter que sa relation avec la nouvelle Team Arrow change de ce que l’on avait pu voir jusqu’à présent (ou en tout cas récemment). La nouvelle équipe prend forme au fil des épisodes. Evelyn n’a pas froid aux yeux, Mister Terrific également, Curtis de son côté incarne une partie que l’on n’avait pas nécessairement vu auparavant (en dehors de Roy).

En somme, Arrow parvient à créer un nouveau lot de personnages avec une nouvelle histoire autour d’eux. Cela reste artificiel dans le sens où l’on repart sur des nouveaux personnages qui ont chacun des histoires à raconter. L’intrigue de Diggle est de son côté différente mais elle avance elle aussi. Diggle est un personnage que j’apprécie pour ce qu’il incarne depuis le début dans Arrow. C’est un partenaire historique de notre héros et le fait que John se retrouve derrière les barreaux pour des crimes qu’il est supposé avoir commis, permet là aussi de montrer les forces de la série. Ce qui change dans cette saison pour le moment aussi c’est l’absence de personnages que l’on a l’impression d’avoir vu des dizaines de fois auparavant. On sent le renouveau et la volonté d’aller de l’avant. Il n’y a donc plus les constantes intrigues que l’on répète encore et encore. Accessoirement, Floyd est pile poil ce dont Arrow avait beosin. Le fait qu’il est survécu permet aussi de voir que Arrow est capable de créer de nouveaux rebondissements, un peu étranges certes, mais efficaces malgré tout. Ce n’est pas comme si John avait imaginé que son frère puisse revenir d’entre les morts (et tout cela même si revenir d’entre les morts est une spécialité maison dans Arrow). Finalement, la série casse un peu les codes qu’elle a établi pendant 5 ans afin d’aller dans de nouvelles directions. Efficace.

Note : 7/10. En bref, je suis curieux de voir comment Arrow va évoluer par la suite.

Commenter cet article