Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Crisis in Six Scenes. Saison 1. BILAN.

2 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crisis in Six Scenes

Critiques Séries : Crisis in Six Scenes. Saison 1. BILAN.

Crisis in Six Scenes // Saison 1. 6 épisodes.
BILAN


Crisis in Six Scenes était un évènement d’une certaine façon. En effet, Woody Allen qui créé une série télévisée c’est un phénomène qui n’a malheureusement pas fait tant de bruit que ça. Dans un sens, cela peut se comprendre au vu de la qualité de la série. Ce n’est pas un désastre complet, mais l’on sent qu’au fond Woody Allen a énormément batailler pour faire de sa série quelque chose d’un poil intéressant. Il n’a peut-être pas compris ce qu’il fallait mettre dans une série de ce genre là pour séduire ou bien est-ce simplement que Crisis in Six Scenes est l’échec de Woody Allen après quelques années où il a enchaîné les très bons films au cinéma. Crisis in Six Scenes est aussi une occasion de prouver que le réalisateur/scénariste/acteur/producteur n’aurait jamais dû faire de la télé. Le problème de cette série c’est qu’elle a beau avoir des atouts et le charme des films de Woody Allen, l’essence même des histoires qu’il sait raconter se perd un peu au fil des épisodes. L’ensemble de ces six épisodes ressemble donc à un pot pourri, un mélange parfois particulièrement savoureux et à d’autres moments totalement raté. Et c’est bien là le problème. Car j’adore Woody Allen, j’adore son cinéma depuis que je suis tombé sur Manhattan il y a des années de ça maintenant. Depuis je ne le lâche plus et je pense avoir vu toute sa filmographie, de ses meilleurs à ses plus mauvais films.

Crisis in Six Scenes ne restera pas dans les annales si ce n’est comme un échec cuisant pour un scénariste et réalisateur qui ne méritait réellement pas ce lynchage qu’il s’est offert avec cette série. Car je ne suis pas le seul à ne pas avoir réussi à adhérer à cette comédie dramatique. Bien des critiques ont trouvé l’ensemble « pauvre », « ridicule », « ennuyeux », « indigne », et j’en passe. Les qualificatifs sont tombés à la pelle. Il y a pourtant de bonnes idées comme celle que Woody Allen a eu de jouer un rôle dans cette mini-série. J’aurais adoré que l’on retrouve ce qui faisait le charme du réalisateur il y a quelques années de ça, ce qui faisait sa marque de fabrique dans un univers qui n’est pas celui dans lequel il a pour habitude d’évoluer mais le monde des séries l’a réellement perturber. Amazon a beau avoir sorti le chéquier pour donner envie à Allen de faire une série, ce dernier n’a pas du tout su ce qu’il allait faire. Et cela se ressent. Il avait prévenu, mais l’écriture est assez souvent très étrange, partant d’un point A pour revenir à d’autres point A, sans passer par un point B pour terminer par un point D. La série n’exploite jamais tout son potentiel malgré la construction originale de l’ensemble. Car si l’on peut dire quelque chose de Woody Allen, c’est qu’il a réellement tenté.

Il a essayé de faire de son mieux mais Woody Allen recopie bêtement ce qu’il sait faire et tente de l’adapter à un genre (la télé) qui n’est pas adapté à ce genre de formats. Il aime faire parler des personnages qui pensent être intelligents dans le but de critiquer la société américaine à sa façon. Tout cela avec une certaine forme d’humour noir et de dérision dont il a le secret. Sauf que non, Crisis in Six Scenes mélange tout un tas de personnages caricaturaux et assez creux. Chacun des personnages manque cruellement de développement. Notamment le personnage de Miley Cyrus. Cette dernière est adorable dans sa prestation mais son personnage est juste indigeste. Crisis in Six Scenes apparaît donc dans un paysage qui se mue en quelque chose de nouveau et surtout où les frontières entre cinéma et télévision sont plus que jamais étroites. Sauf que Woody Allen devrait se concentrer sur le cinéma, ce qu’il parvient toujours à faire, plutôt que de poursuivre une carrière télévisuelle qui ne lui est gère serviable. Woody Allen ne sait pas comment on écrit pour la télé et c’est bien là que les épisodes n’ont pas vraiment de sens et que les liens sont plus que jamais étranges entre les épisodes. Crisis in Six Scenes est bien la preuve qu’attirer de bonnes têtes ne fait pas la qualité d’une série… Mais Amazon a tenté et l’on ne peut pas lui en vouloir pour ça, Woody Allen n’a pas fait les plus grands efforts mais il a tenté aussi, en vain…

Note : 3.5/10. En bref, au fil des épisodes Crisis in Six Scenes devient risible et ennuyeuse, répétitive et pompeuse. Dommage car Woody Allen est un réalisateur que j’apprécie énormément au cinéma mais le pauvre le connaît rien à la télévision…

Commenter cet article