Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 1. Episode 3.

11 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Designated Survivor

Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 1. Episode 3.

Designated Survivor // Saison 1. Episode 3. The Confession.


Alors que la série démarrait bien, « The Confession » la laisse un peu plongé dans les problèmes de ce genre de séries. Dans cet épisode, il ne se passe pas grand chose de bien passionnant et la série souffre d’un syndrome particulier, celui de la série qui tente d’aller de l’avant mais qui est bloqué par le fait qu’elle manque cruellement d’idées. Il faut donc attendre le cliffangher de fin de l’épisode pour que l’on se rende réellement compte de l’intérêt que Designated Survivor peut avoir. On a donc l’impression que la série prend son temps d’un coup d’un seul dans le but de trouver un moyen de conclure son histoire intelligemment. Il est impossible de penser à Thomas Kirkman sans penser à un autre président de la télévision américaine, celui de The West Wing. Et d’un côté, la comparaison n’est pas si bête que ça car je suis persuadé qu’avec un gros coup de pied aux fesses, Designated Survivor pourrait lorgner un peu plus du côté de la série de Aaron Sorkin et gagnerait des points. Mais ce n’est clairement pas le but ici. La série perd donc énormément de temps dans cet épisode, tentant de faire naviguer des personnages dans des intrigues un peu trop ridicules à mon goût.

Les scènes familiales avec Kirkman sont toujours sympathiques mais dans cet épisode elles ne sont pas suffisamment intéressantes pour porter l’épisode qui en avait sacrement besoin. Les scénaristes semblent donc ici attendre docilement qu’une histoire attachante se mette réellement en place sauf que ce n’est pas spécialement le cas. Kirkman est sympathique mais une fois de plus, Designated Survivor ne semble pas encline à faire quelque chose de plus avec ce personnage. Du coup, l’ensemble a énormément de mal à fonctionner par moment. Designated Survivor est par ailleurs chanceuse d’avoir Virginia Madsen (qui a fait sensation cet été dans American Gothic) et les scènes qu’elle avait dans le second épisode étaient parmi les meilleurs de l’épisode. Tout commence plus ou moins pareil dans « The Confession » mais cela ne va pas suffisamment loin à mon goût. Peut-être qu’ils vont ajouter des nuances aux personnages au fil des épisodes, car pour le moment les autres personnages de la série (en dehors de Kirkman) manquent de cette nuance et donc de ce qui fait l’intérêt de ces personnages. Il y a des tas de personnages qui manquent encore de forme et le scénario ne semble pas trop savoir quoi en faire. On verra par la suite comment Designated Survivor évolue mais cet épisode m’a déçu…

Note : 3.5/10. En bref, derrière l’ennui et le manque de profondeur des intrigues, Designated Survivor semble partir en sucette.

Commenter cet article