Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Empire. Saison 3. Episode 4.

14 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Empire

Critiques Séries : Empire. Saison 3. Episode 4.

Empire // Saison 3. Episode 4. Cupid Kills.


Quand Empire se contente de la musique et du passé de Cookie, c’est étrangement une combinaison qui fonctionne. Cet épisode garde les choses simples et nous offre alors pas mal de bonnes surprises. Et Jamal redevient enfin intéressant à la fin de « Cupid Kills », ce qui change de ce que l’on aurait pu imaginer au départ. Jamal était en train de devenir un personnage ronronnant dans des intrigues légèrement ennuyeuses. Je suis ravi de vois qu’Empire tente de faire des choses complètement différentes dans cet épisode. Etrangement, cet épisode fonctionne et c’est d’autant plus bizarre que c’est le premier bon épisode d’Empire depuis une éternité. J’ai l’impression que la série renoue avec ses charmes passés, avec son besoin de casser un peu la routine dans laquelle s’étaient enfermés les personnages pour partir dans une nouvelle direction. Il fallait bien un solide épisode comme celui-ci avant que la série ne parte en pause durant plusieurs semaines à cause des World Series. Pour ce qui est des flashbacks sur Cookie, ils nous permettent notamment de savoir d’où vient le surnom Cookie. C’est presque mignon mais les séquences dans le passé fonctionnent très bien. Empire parvient à changer un peu la dynamique qu’il y avait autour de Cookie en redorant grâce au passé l’aura du personnage.

Cookie se trouve d’ailleurs être challengée dans cet épisode même si personne ne semble vouloir la soutenir. L’opéra était un choix osé mais je suis forcé de constater que musicalement le numéro proposé à la fin de l’épisode est l’un des plus beaux de toute l’histoire de la série. Comment dire non à un peu de Puccini de toute façon, même dans cette série. Empire peut mélanger les genres (comme elle l’a déjà fait avec la pop espagnole l’an dernier) et sortir un peu du hip hop pour trouver de nouvelles influences. Cela change des raps de Hakeem qui sont un brin ennuyeux désormais (cela manque de battles, de choses plus urbaines) et des simagrées de Jamal même si pour le coup, la chanson de la fin de l’épisode le mettant en scène est très jolie, très sombre, et correspond à ce dont le personnage a besoin aujourd’hui. Si la drogue semble faire son apparition et apporter quelques bonnes surprises, je ne sais pas trop ce que compte faire Empire sur le long terme. Les intrigues coulent de façon plus fluide dans cet épisode, même la séquence finale avec Dre qui s’avère aussi étrange que malsaine. Empire a besoin de se retrouver, de rassembler ses personnages et de créer de nouvelles dynamiques pour ne pas éteindre la flamme déjà affaiblie. Si cet épisode est une façon de relancer le feu dans l’âtre, j’espère que les braises ardentes déposées ne vont pas s’essouffler aussi rapidement.

Note : 7.5/10. En bref, il est toujours agréable de voir une série redevenir bonne au bon moment…

Commenter cet article