Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fear The Walking Dead. Saison 2. Episodes 14 et 15.

3 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Fear the Walking Dead

Critiques Séries : Fear The Walking Dead. Saison 2. Episodes 14 et 15.

Fear the Walking Dead // Saison 2. Episodes 14 et 15. Wrath / North.
SEASON FINALE


Je pense que ce double épisode final est une bonne chose pour conclure cette mauvaise saison 2 de Fear the Walking Dead. Il y avait de bons trucs dans la première partie qui nous laissaient entrevoir une seconde partie beaucoup plus sympathique sauf que le résultat a été légèrement différent. Ce qui est dommage avec Fear the Walking Dead c’est que la série a l’incapacité d’être à la hauteur des attentes qu’elle créée. « Wrath » est de son côté bien meilleur que « North » mais les deux épisodes sont surtout meilleurs que ce que l’on a pu voir ces deux dernières semaines. Ce n’était pas bien difficile et je pense que le résultat de ce double épisode est le résultat d’une saison mal gérée qui a dû trouver un moyen ici de conclure ses intrigues de la saison le plus rapidement et facilement possible. Côté mise en scène, Stefan Schwartz (qui a réalisé le final de la saison 1) et Andrew Bernstein ont plutôt su bien utiliser l’univers de la série à leur avantage afin de nous donner quelque chose à quoi s’accrocher. La saison a avancé de façon beaucoup trop lente et il faut dire qu’elle n’a pas été aidée par le fait que la saison a duré 15 épisodes. La première saison et ses six épisodes était beaucoup plus condensée et donc intéressante même si tout n’était pas à garder non plus. C’est une erreur que The Walking Dead a déjà commise en saison 2 quand la série s’est retrouvée avec 16 épisodes sur les bras et qu’elle n’a pas trop su quoi en faire.

Par chance, cette fin de saison tente de donner un semblant de conclusion à la saison qui ne donnerait pas le bourdon. Il y a des tas de choses en quoi croire dans cette série et le résultat est donc assez étonnant pour certains moments. Notamment dès que Fear the Walking Dead fonce droit dans le gore avec les zombies. C’est presque ce que je préfère le plus ici, tant le reste est encore trop superficiel. Fear the Walking Dead est un drame familial sauf que les scénaristes n’ont pas vraiment réussi à recréer les éléments narratifs de tout bon drame familial. Les flashbacks n’aidant pas toujours, Fear the Walking Dead se doit donc de trouver des moyens de rassembler les personnages au fur et à mesure après les avoir séparé. J’aime bien certains personnages dans cette aventure comme Madison qui s’est trouvée une place toute seule. Je ne m’attendais pas nécessairement à trouver Madison aussi intéressante mais je suis forcé de constater qu’elle est devenue pour moi mon personnage préféré. Il est toujours important de s’attacher à quelqu’un dans une série, surtout une série médiocre comme celle-ci. A côté d’elle, Travis est un peu moins intéressant. Le personnage est un peu trop terne. Bien que la série lui donne des cartes pour évoluer, le personnage reste un peu trop statique à mon goût.

Tout cela est peut-être aussi dû au fait que son histoire à lui est peut-être différente de celle des autres. En tout cas, son point de vue l’est. Le destin de Chris à côté est peut-être l’un des éléments les plus intéressants de ce double épisode. La façon dont on nous conduit à cette révélation m’a plu. Cela a un peu changé la dynamique et cela a permis de se rendre compte que même si Fear the Walking Dead fait des conneries avec son scénario, elle est aussi capable de revenir dans la course à quelques moments. S’il est presque dommage d’avoir Chris qui meurt intégralement (ou presque) hors champ, sa mort colle avec l’idée que je me faisais et du personnage et de la fin de la saison. Pas parce que le personnage a mérité son départ, mais plutôt car Fear the Walking Dead a enfin su conclure l’histoire d’un personnage plus intelligemment que l’on ne pourrait l’espérer. De plus, la mort de Chris reste le chemin de la facilité car elle ne va probablement jamais choquer personne. Finalement, ce final de la saison 2 permet d’apporter une conclusion à certaines des intrigues les plus risibles de la saison. Si ces intrigues ont énormément de mal à porter leurs fruits dans ce double épisode, l’action reste assez bien tenue à de rares occasions et les personnages peuvent trouver un semblant de suite qui se profile pour la prochaine saison.

Note : 4.5/10. En bref, une conclusion passable pour une saison 2 décevante.

Commenter cet article

robi 04/10/2016 20:01

Je rejoint globalement toutes tes critiques sur cette saison même si j'ai trouvé quelques épisodes beaucoup plus intéressant depuis la reprise, avant de retomber inexorablement dans l'ennui...

Mais quel gâchis cette série ! Il y a pourtant matière à faire, mais c'est plutôt mal joué, sans aucun fil conducteur, rien qui donne un temps soit peu d’intérêt à la série en fait et l'envie de continuer le visionnage. On a un décors, un univers, et on a juste l'impression qu'ils (les scénaristes) ne savent tout simplement pas quoi faire avec ça. Alors ils remplissent le tout comme ils le peuvent et parce qu'il le faut bien.

La seule intrigue intéressante était celle avec Nick au campement en fait. D'ailleurs, l'acteur qui incarne Nick est un des seul qui se démarque vraiment et qui est intéressant je trouve.

La série est dans une sorte de malaise permanent. Il ne se passe pas grand chose, et même les relations humaines qui devraient être au premier plan pour le genre, elles sont réduites à peaux de chagrins, il manque l'émotion quoi, l'émotion !. Mais le plus gros problème dans cette série est que rien ou presque ne parait crédible, et ça, c'est quand même plutôt bête pour un tel le sujet traité...