Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 13. Episode 3.

7 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 13. Episode 3.

Grey’s Anatomy // Saison 13. Episode 3. I Ain’t No Miracle Worker.


Meredith a eu de nombreuses opportunités de dire la vérité mais elle a décidé de continuer de mentir. C’est très Meredith tout ça, elle aime bien sauver ses arrières. Si le comportement de Meredith devient un brin exécrable, c’est pour le bien du scénario. J’aime bien ce que Grey’s Anatomy fait de son héroïne mine de rien, en la trimbalant de séquences en séquences toujours avec l’envie de casser un peu l’image qu’elle a pu donner par le passé. Depuis le départ de sa soeur il y a plusieurs saisons de cela, la série s’est réellement donné pour but de changer la direction que Meredith était en train de prendre. Ce n’est plus la femme plan-plan de certaines saisons, c’est une femme qui a beaucoup changé. Côté cas de la semaine, les accidents de la route c’est un classique pour la série mais finalement malgré le fait que l’environnement soit familier, c’était plutôt sympathique à suivre dans cet épisode. Après tout ce que les deux épisodes précédents ont pu faire autour de l’histoire d’Alex, c’était une bonne chose que de nous délivrer une histoire de patient qui valait la peine. Si le fait que la mère meurt alors que rien ne semble déconner avec elle est un brin prévisible (comme toujours dans ce genre de séries), je ne m’attendais pas du tout à ce qu’elle « renaissance ».

Parfois, Grey’s Anatomy est capable de créer des miracles mais bon, c’est probablement juste le syndrome Lazarus. Si vous avez vu The Lazarus Effect, un film d’horreur de seconde zone, vous saurez probablement ce que c’est, sinon empressez vous de Googler le terme, vous allez apprendre quelque chose sur le monde médical qui, sans changer votre vie, pourrait vous rendre plus intelligent. Comme moi quand j’ai appris tout ça. Du côté des personnages, Alex continue d’être au coeur de sa propre histoire et de s’enfermer petit à petit. S’il y a eu des mains tendues dans l’épisode précédent, cela ne change pas grand chose au fait qu’Alex est en plein dedans. Je suis certain par ailleurs que les mensonges de Meredith à Maggie vont lui revenir en pleine figure à un moment donné. Nous sommes dans Grey’s Anatomy et Grey’s Anatomy adore le drame. Elle adore quand des personnages pleurent, se frappent, se font la tête, etc. Elle n’est pas là pour rendre tout le monde heureux sinon on n’aurait pas eu autant de morts et de drames au fil des saisons. Cette année, Grey’s Anatomy semble donc partir dans une bonne direction pour le moment afin de faire évoluer la dynamique de ses personnages et de son histoire. C’est une excellente nouvelle, même si je me demande ce qu’ils vont bien pouvoir raconter sur la longueur malgré tout. L’histoire d’Alex n’est pas suffisante et encore moins celle de Meredith et Maggie.

Note : 7/10. En bref, encore un solide épisode de Grey’s Anatomy.

Commenter cet article