Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 13. Episode 6.

28 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 13. Episode 6.

Grey’s Anatomy // Saison 13. Episode 6. Roar.


L’épisode précédent était clairement là pour détendre l’atmosphère et nous offrir de quoi passer un bon moment après les terribles évènements survenus au début de la saison. « Roar » a décidé qu’il était temps de retrouver le ton parfois un peu riche en émotions de Grey’s Anatomy cette semaine. Shonda Rhimes aime les ascenseurs émotionnels et compte à chaque fois nous le prouver. C’est terrible mais d’un autre côté, cela a aussi beaucoup de sens. Elle aime bien nous torturer l’esprit avec ses idées car elle aime bien torturer ses personnages. Mais cela ne veut pas pour autant dire que cet épisode est mauvais ou qu’il exploite trop le registre émotionnel. Disons que Grey’s Anatomy aime les moments forts et il se trouve que dans cet épisode nous en avons un entre Amelia et Alex. Caterina Scorsone prouve encore une fois qu’elle a bien fait de rejoindre Grey’s Anatomy car Grey’s Anatomy avait besoin d’elle. Amelia est un personnage que j’aime beaucoup, un lien avec un spin off désormais décédé mais qui a su s’intégrer à l’univers de l’ancien Seattle Grace avec beaucoup de facilité. Sa relation avec Hunt n’est certainement pas ce qui l’a aidé dans le sens où ce n’est pas ce qui m’intéresse le plus chez ce personnage (même si au début de la saison, la série a tenté quelque chose autour d’elle et Hunt qui m’a séduit).

Je ne suis pas trop Alex ces derniers temps. Il est l’homme faible de la saison, celui qui est sous le coup de tout un tas de problèmes qui pourraient lui faire perdre tout ce qu’il a passé des années à construire. Mais au delà de ça, c’est aussi quelqu’un avec du coeur et c’est ce que cherche à démontrer cet épisode. Si c’est peut-être un peu beaucoup, le fait qu’il soit constamment gentil et optimiste ne colle pas vraiment avec l’image que j’ai du personnage. Il a toujours eu un côté nonchalant et bourru qui me plaît depuis le début de Grey’s Anatomy. Meredith est un peu pareil au fond, elle a toujours été bien mieux quand elle est au fond du trou que quand elle est gentille avec tout le monde. L’an dernier, ses crises de nerf et la transformation opérée du personnage en saison 11 étaient des choses qui venaient apporter du sang neuf au personnage et à la série. Ce qui se passe dans cet épisode avec Alex n’est pas spécialement neuf et c’est dommage, surtout que Alex a justement pas mal de possibilités d’évolution dans cette saison compte tenu du fait que son histoire a lancé l’un des grands arcs de la saison. C’est un sentiment qui ne veut pas dire que je n’aime pas ce que la saison fait d’Alex dans cet épisode. La scène avec Amelia était très réussie (même si ce n’est qu’une infime partie de l’ensemble).

Puis il y a Deluca et Jo. Je crois que ces deux là sont en train de devenir les personnages les plus irritants du service. Deluca n’est pas quelqu’un que je porte dans mon coeur et Jo est un personnage un brin trop transparent cette année pour savoir exister et c’est dommage. Je ne sais pas trop quoi penser de cet épisode qui a envie de nous émouvoir mais qui ne réussi pas toujours là où il aurait justement pu nous séduire. Même Arizona se retrouve dans une situation un brin ennuyeuse. Fort heureusement qu’il y a la partie médicale qui vient donner des buts aux personnages et surtout du pep’s à l’épisode. Grey’s Anatomy se repose énormément sur le médical dès qu’elle n’a pas forcément grand chose à faire de ses personnages ce qui dans un sens est une qualité quand c’est bien fait, mais qui peut rapidement être un défaut par la même occasion.

Note : 5/10. En bref, je suis partagé face à cet épisode qui joue sur plusieurs tableaux sans nécessairement trouver le bon équilibre.

Commenter cet article

vts 29/10/2016 13:01

Ca fait du bien de voir Meredith que 5min dans l'épisode ça évite de faire n'importe quoi avec son personnage et d'encore faire du Riggs/Grey pendant des heures..