Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Halcyon. Saison 1. BILAN.

9 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Halcyon

Critiques Séries : Halcyon. Saison 1. BILAN.

Halcyon // Saison 1. 10 épisodes.
BILAN


Si depuis quelques années Syfy est très active dans la production de séries, Halcyon est la première web-série de Syfy depuis un sacré bout de temps. Je dirais même que c’est la première web-série de la chaîne que je vois et qui n’est pas liée à une franchise à eux. Halcyon est la première série hybride du producteur et diffuseur. En effet, la série mélange des épisodes traditionnels et des épisodes en réalité virtuelle. L’idée est assez originale. J’étais donc logiquement assez curieux de découvrir ce que cela pouvait donner à l’écran. L’histoire n’est pas spécialement exceptionnelle et le nous réserve pas de grandes surprises. En seulement dix épisodes de 5 minutes (les seuls que j’ai pu voir) et cinq autres de réalité virtuelle de 2 minutes (qui ne sont accessible que depuis la plateforme Oculus Rift ou Samsung Gear VR), Halcyon n’a pas suffisamment de temps pour développer toute son histoire correctement. Elle tente donc de nous présenter l’intrigue en oubliant un peu les personnages, pensant qu’il n’est pas nécessaire de s’attacher à eux. Produite par Secret Location, Halcyon est donc un projet ambitieux. Bien entendu, je trouve dommage de ne pas avoir pu profiter des épisodes en réalité virtuelle qui doivent probablement être plus intéressants et/ou exceptionnels que le reste.

En 2040, la réalité virtuelle est aussi omniprésente que les smartphones aujourd’hui. Julie Dover, inspectrice à l’Unité des Crimes de Réalité Virtuelle enquête sur le 1er “vrai” meurtre commis au sein de la réalité virtuelle et découvre qu’une conspiration se cache derrière…

Par ailleurs, même si l’expérience de réalité virtuelle apportera forcément un plus, Syfy a eu l’intelligence d’imaginer que des spectateurs vont uniquement pouvoir regarder (comme moi) les dix épisodes sans réalité virtuelle. C’est là que Halcyon tente de jouer un rôle intéressant dans l’intérêt que les téléspectateurs pourraient porter à ce nouveau mode de consommation qui est en train de se démocratiser. En étant la première série du genre, Halcyon a au moins la palme de l’originalité. Au travers de tous ces épisodes, Halcyon n’apporte rien de vraiment neuf à l’univers que l’on a l’impression de déjà avoir vu ailleurs. C’est fait avec peu de moyens (même si la mise en scène reste plutôt correcte pour une si petite production), l’écriture n’est pas exceptionnelle mais elle n’est pas spécialement pauvre non plus. C’est très étrange comme série car il y a dedans un mélange de tout un tas de choses, d’influences de la SF classique mélangé à un truc un brin plus futuriste et posé. Il y a donc énormément de dialogues, probablement pour éviter de nous faire ressentir le fait que le budget de Halcyon est passé en grande partie dans les épisodes de réalité virtuelle.

Finalement, si Halcyon a le mérite d’être une première série du genre, elle ne passe malheureusement pas tous les tests haut la main. Elle est donc parfois un peu trop classique, pas assez surprenante et très bavarde. Les dialogues ne font clairement pas tout, surtout quand à côté de ça ils n’y a pas nécessairement de rythme réellement engageant. La consommation de ces dix épisodes se fait très rapidement, il n’y a donc pas de quoi fouetter un chat mais je pensais que Halcyon allait être un brin plus travaillée. Après tout, Halcyon est peut-être le futur de la télévision. La réalité virtuelle est un angle qui est en train de se développer de plus en plus. Pour avoir déjà testé Oculus, je peux comprendre l’engouement et le fait que cela pourrait changer complètement notre perception du genre télévisuel en nous plongeant complètement dans l’histoire. Au casting on retrouve quelques têtes que je ne connaissais pas plus que ça. J’ai découvert que Lisa Marcos avait joué dans Hemlock Grove et dans Shadowhunters mais je n’ai malheureusement aucun souvenir de cette actrice. Bon, ce n’est pas comme si elle me laissait un souvenir impérissable ici non plus. Ainsi, Halcyon n’est pas totalement ratée car il y a des idées mais elles sont égarées au milieu d’un tas de dialogues bavards et pas vraiment engageants.

Note : 4.5/10. En bref, une bonne idée mal développée. Mon avis se porte uniquement sur les épisodes traditionnels, ceux en réalité virtuelle m’ont échappés pour la simple et bonne raison que je ne dispose pas d’un appareil pour visionner des séries en réalité virtuelle.

Commenter cet article