Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 3. Episode 5.

25 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #How to Get Away with Murder

Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 3. Episode 5.

How to Get Away with Murder // Saison 3. Episode 5. It’s About Frank.


Certaines fois, How to Get Away with Murder se retrouve coincée dans ses rebondissements et ses twists mais elle oublie ses personnages et le fait que ce ne sont pas des super-héros. Quand la série remet ses personnages au centre de son histoire, tout d’un coup How to Get Away with Murder change et devient beaucoup plus intéressante. Cet épisode donne aux personnages l’occasion de respirer, de ressentir une certaine forme de solitude bienvenue qui change de ce que l’on avait pour habitude de voir jusqu’à présent. Je ne dis pas que je n’aime pas la partie twists de How to Get Away with Murder, au contraire, mais disons que des épisodes comme celui-ci, jouant à fond la carte des personnages avant les intrigues, le tout appuyé d’une bande son qui change réellement de ce que l’on a pour habitude de voir, c’est réussi. Je dirais même que cet épisode trouve un équilibre intelligent entre les intrigues de la saison, les personnages et les émotions que certaines histoires peuvent développer. Annalise se retrouve donc cette semaine seule. Elle va à une réunion des AA, où elle va tomber sur le président de l’université qui suit lui aussi le programme. Si l’histoire des AA est parfois un peu étonnante, elle colle parfaitement à l’image un peu dézinguée que l’on peut avoir du personnage d’Annalise.

Surtout que How to Get Away with Murder parvient à trouver ici un équilibre intelligent entre les personnages et les intrigues. Annalise se sent seule et cela peut se comprendre mais la série parvient à nous surprendre de ce point de vue là également. Les émotions que Viola Davis est capable de faire passer dans How to Get Away with Murder vaut tout l’or du monde ou en tout cas de poursuivre même quand la série connaît de gros coups de mou. Cet épisode est étonnant et rappelle notamment le second épisode de la saison, ou encore les meilleurs épisodes de la saison précédente. En grande partie car le travail qui est fait sur les personnages, notamment Annalise et Wes, fonctionne et permet de creuser toujours un peu plus la personnalité de chacun et de ce que chacun peut apporter à la pyramide qui continue de se construire. C’est probablement ici le premier épisode de la saison qui me convainc que How to Get Away with Murder a encore des choses à faire avec ses personnages. Car les intrigues c’est facile à trouver mais savoir comment utiliser intelligemment ses personnages ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple et How to Get Away with Murder vient nous le démontrer ici intelligemment. Toute l’histoire de Frank (car l’épisode porte son nom tout de même) apporte de nouvelles informations sur ce personnage qui reste plein de mystères.

Et au fond, je trouve que How to Get Away with Murder nous donne l’impression qu’elle a raté quelque chose par le passé et qu’elle tente de corriger le tout ici. Il y a des personnages qui manquent de tout un tas de développements mais cet épisode choisit de donner de nouvelles choses.

Note : 10/10. En bref, rien à redire sur un tel épisode, équilibré et passionnant de bout en bout.

Commenter cet article

vts 25/10/2016 14:17

Exactement excellent épisode axé sur l'émotion.
En revanche je ne me souviens plus exactement pourquoi Frank a tué le bébé d'Annalise dans l'accident ?

yapi75 26/10/2016 12:06

En fait, il ne l'a pas tué directement mais il est tenu responsable par Annalise car, si je me souviens bien, il a accepté un deal avec l'émissaire de clients véreux dont elle était l'avocate à l'époque et qui voulaient se venger d'elle. Ce qui a conduit à l'accident où elle a perdu son enfant.C'était une affaire assez compliquée qui avait également poussé la mère de Wes à se suicider.

yapi75 25/10/2016 13:48

Tout à fait d'accord avec ton analyse : un épisode magnifique centré sur les personnages qui permet de faire une pause au milieu de (trop ?) nombreux twists.