Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 3. Episode 2.

29 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Jane the Virgin

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 3. Episode 2.

Jane the Virgin // Saison 3. Episode 2. Chapter Forty-Six.


« Say goodbye to Jane the Virgin ». Sur ces mots, cet épisode s’achève. Le moins que l’on puisse dire c’est que cet épisode parvient à tout faire fonctionner sans jamais se heurter à un quelconque problème. La convalescence de Michael est forcément quelque chose sur quoi Jane the Virgin devait se concentrer et la série le fait très bien. La série parvient à permettre aux deux tourtereaux de se retrouver et de se faire des câlins. Jusqu’à ce qu’à la fin, le médecin donne à Michael le droit de reprendre toutes ses activités… même le sexe. Jane va donc pouvoir dire au revoir à sa virginité ou bien Jane the Virgin va jouer encore sur le fait que notre héroïne est vierge ? C’est une question à laquelle nous trouverons réponse dans le prochain épisode bien entendu. Le premier épisode de la saison était là pour nous remettre dans le bain et il l’a très bien fait. Ce nouvel épisode permet de poursuivre l’histoire de la série et de revenir aux premiers amours. Jane the Virgin est bien mieux quand elle se concentre sur de petites histoires comme dans cet épisode avec certaines qui sont importantes pour la suite de la saison bien entendu. Car si cet épisode se concentre sur Jane et Michael, il donne également de l’espace à Jane et Rafael. Ces deux là ont retrouvé quelque chose, une sorte de petite flamme enfouie. Il faut dire qu’ils partagent un enfant, Mateo.

Ils cherchent des écoles maternelles pour Mateo, ce que tous les bons parents font ensemble. Rafael et Jane restent mignons ensemble même si je trouve que Michael et Jane sont parfois encore plus mignons. C’est étrange comme sentiment car ce triangle amoureux ne semble pas prêt de s’arrêter même si Jane the Virgin n’a de cesse de dire le contraire. J’aime bien aussi la façon dont les personnages sont utilisés cette année tout cela dans le but à chaque fois d’aller de l’avant. Ce n’est pas une série régressive, elle cherche toujours à venir à bout des problèmes en pensant au futur. Gina Rodriguez continue quant à elle de briller. Cet actrice est un vrai rayon de soleil dans Jane the Virgin. Elle apporte sa bonne humeur et ce côté solaire à la série qu’aucun autre personnage n’a réussi à avoir. Parmi les intrigues secondaires, nous avons toujours celles de la soeur jumelle de Petra (et pour le coup je ne comprends toujours pas où est-ce que cette histoire veut en venir mais cela reste plutôt fun), Rogelio qui use de ses charmes sur le téléspectateur et cela fonctionne très bien (notamment car la série joue la carte de l’émotion). Ainsi, Jane the Virgin continue de me surprendre et de nous offrir de belles histoires contées avec beaucoup de simplicité et de ferveur.

Note : 9.5/10. En bref, cet épisode brille de milles feux entre émotions et humour. Parfait.

Commenter cet article