Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Lethal Weapon. Saison 1. Episode 2.

2 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Lethal Weapon

Critiques Séries : Lethal Weapon. Saison 1. Episode 2.

Lethal Weapon // Saison 1. Episode 2. Surf N Turf.


Sincèrement, Lethal Weapon est tout ce que j’avais envie qu’elle soit. La série dépasse largement les espérances de tout le monde et ce second épisode confirme qu’au fond Lethal Weapon n’a pas à rougir. Loin de là. Les personnages sont solides, le casting aussi, la mise en scène colle à l’ambiance et les intrigues de la semaine restent classiques mais bouclées comme il se doit. En somme, Lethal Weapon n’est pas une mauvaise série et elle semble fonctionner comme elle se doit de fonctionner. L’épisode n’était pas vraiment centré sur le cas de la semaine et cette histoire d’arme qui a gardé Riggs et Murtaugh occupé, mais plutôt sur la relation que nos deux héros sont en train d’entretenir. L’alchimie et le courant passent tellement bien qu’au fond, l’épisode glisse comme une lettre à la poste. Il ne fait aucun doute que Riggs et Murtaugh vont ensemble, comme Steve et Danny dans Hawaii Five 0. Le remake de cette dernière avait réussi le pari de créer un nouveau duo et surtout de le rendre rapidement attachant. Lethal Weapon fait plus ou moins la même chose en suivant un processus assez similaire (chose que le remake de MacGyver n’a malheureusement pas réussi à faire pour le moment). Riggs et Murtaugh vont bien ensemble, comme Starsky & Hutch, comme Tango et Cash, l’un ne peut pas aller sans l’autre et l’épisode nous le faire ressentir intelligemment.

Mais au delà du duo principal, l’alchimie entre tous les membres du casting est sacrément efficace. C’est très étonnant qu’au bout du second épisode on soit aussi bien face à Lethal Weapon. La série se veut feel-good et elle ne cherche jamais à prendre la tête de son téléspectateur. Cela reste rafraichissant même si au fond la série utilise des ressorts narratifs que l’on connaît depuis des séries policières du genre (et les buddy cop au cinéma) des années 80. Mais justement, ce revival de ce qui fonctionnait à cette époque sans vouloir moderniser la chose en lui enlevant toute sa splendeur et son essence, Lethal Weapon parvient à mélanger les choses intelligemment. Ce nouvel épisode est donc une jolie petite réussite avec son lot de cascades, d’humour et de moments un peu plus tendres qui permettent de s’attacher pleinement aux personnages. Je n’en attendais pas moins de la part de cette série et pour le moment elle suit le bon chemin. Tout ce que j’espère désormais c’est que les cas de la semaine sachent se renouveler le plus rapidement possible afin d’éviter de jouer la carte de la répétition constante ce qui arrive à tout un tas de séries du genre depuis des années maintenant.

Note : 6.5/10. En bref, toujours une aussi agréable surprise.

Commenter cet article