Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marvel's Luke Cage. Saison 1. Episodes 2 et 3.

5 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Luke Cage

Critiques Séries : Marvel's Luke Cage. Saison 1. Episodes 2 et 3.

Marvel’s Luke Cage // Saison 1. Episodes 2 et 3. Code of the Streets / Who’s Gonna Take the Weight ?.


Ce qu’il y a de mieux dans Luke Cage c’est probablement son casting. Notamment Alfre Woodard qui est parfaite dans le rôle qui lui incombe. Alors que Daredevil et Jessica Jones avaient trouvés des têtes plus que caractéristiques afin d’incarner leurs héros et vilains centraux, Luke Cage choisit de faire les choses de façon un peu plus éparpillée. Mais la série a réussi à nous attacher à des personnages comme à Pop’s. Cela ne fait que deux épisodes que l’on passe avec lui et malgré tout, sa mort fait mal et réussi à être touchante. Peut-être est-ce aussi parce que l’on connaît déjà Luke Cage et donc plus ou moins l’univers dans lequel il évolue. Le processus qu’il y a pour s’adapter à une série n’est donc pas totalement nécessaire ici. Frankie Faison était parfait dans le rôle de Pop’s et avait réussi à s’imposer comme un mentor, comme une épaule sur laquelle se poser, tout un tas de choses en somme. Mais ce qui fait aussi l’intérêt de cette histoire c’est le fait que Pop’s était le gérant d’un barbier, un classique de films de gangsters. Si la référence est donc bien vue, Luke Cage gagne ici des points surtout dans sa façon de gérer l’émotion de Luke Cage et la rage que ce dernier va gagner au fil du temps. A la fin de l’épisode 2, on le sent capable de se venger alors que dans le 3ème épisode, les choses sont là pour placer un peu mieux les enjeux de la saison.

Pop’s n’avait ni envie d’être un saint ni quelqu’un d’autre. C’est juste un homme qui s’est retrouvé au milieu d’une rue de criminels et qui a tenté de s’y faire et de vivre sa vie de son côté. Plus l’on y pense et plus l’on se rend compte aussi du fait que Frankie Faison volait la vedette aux autres quand il était présent dans une scène. Il y a pas mal de personnages dans l’univers Defenders qui pourraient avoir leur propre série (et d’ailleurs c’est sûrement ce qui a poussé Netflix a commandé un spin off de Daredevil centré sur The Punisher). Mais je ne sais pas si un personnage de Luke Cage pourrait porter sa propre série. Ils sont tous tellement impliqués dans l’histoire de Luke Cage qu’ils sont presque indissociable de cet univers. Du coup, il y a actuellement trois grandes intrigues à suivre cette année. La première se concentre sur Luke et le fait qu’il a du mal à se trouver un but dans la vie. La seconde implique notre vilain et Mariah pour leurs machinations politiques et criminelles. Et la troisième se concentre sur le détective Misty Knight qui résout les crimes dans Harlem. Les trois intrigues sont bien évidemment très liées et cela se ressent très rapidement. Tout le monde est d’ailleurs lié par le vol de Chico dans le premier épisode de la saison.

Et désormais, tout est encore plus lié depuis la mort de Pop’s à la fin de l’épisode 2. Luke Cage parvient ainsi à trouver ici une certaine forme d’élan et à nous permettre de redécouvrir les choses. C’est assez intelligent car le personnage a besoin d’un but et dans l’épisode 3 on se rend compte qu’il se l’est trouvé. L’une des caractéristiques de Luke Cage est probablement le ton qu’elle emploi. En effet, nous avons ici une série pauvre en action et lourde en dialogues. Cette série aime beaucoup discuter avant de passer à l’action et elle n’a pas toujours le temps de passer à l’action. J’ai bien conscience que c’est quelque chose qui peut rapidement décevoir un téléspectateur mais pour le cas Luke Cage, cela fonctionne suffisamment bien. La série laisse aussi pas mal de temps pour que ses personnages et ses intrigues puissent respirer dans cet univers. La série leur laisse du temps pour s’installer et faire leurs preuves ce qui est forcément intéressant. Luke Cage n’est pas pressée d’arriver au bouquet final et dans un sens ce n’est pas plus mal car elle parvient à nous habituer petit à petit à un monde qui évolue assez doucement et chaque moment qui va à l’encontre de tout cela change un peu la direction des choses.

Les scènes entre Luke et Bobby sont elles aussi intéressantes, ils développent la relation entre deux personnages qui deviennent rapidement des amis et des partenaires tout cela car ils partagent le même amour pour Pop’s. La grande scène d’action de l’épisode 3 (car il y en a une) est plutôt efficace en son genre et nous propose un combat à mains nues entre Luke Cage et tout un tas de personnages. La façon dont Luke Cage fout le boxon dans cet appartement est fascinant. Finalement, j’ai bien envie de découvrir la suite désormais car le premier épisode ne m’avait pas plus motivé que ça mais maintenant que je suis immergé… je suis motivé.

Note : 7/10. En bref, deux solides épisodes pour Luke Cage.

Commenter cet article