Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marvel's Luke Cage. Saison 1. Episodes 4 et 5.

18 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Luke Cage

Critiques Séries : Marvel's Luke Cage. Saison 1. Episodes 4 et 5.

Marvel’s Luke Cage // Saison 1. Episodes 4 et 5. Step in the Arena / Just to Get a Rep.


Luke Cage se retrouve emprisonné dans « Step in the Arena », comme si la série était incapable de le faire sortir de certains problèmes narratifs et c’est vraiment dommage. Le fait que la série se concentre par moment sur le passé de notre héros est une bonne chose sauf que cet épisode est là pour créer un vrai sentiment de claustrophobie. C’est déjà plus ou moins le cas depuis le début de la série mais c’est d’autant plus visible dans cet épisode alors que Luke Cage est coincé dans le présent sous une montagne de débris. Mais accessoirement, nous suivons les aventures de notre héros favoris en prison puisqu’il a passé du temps à la Seagate Prison. Si l’histoire de Luke et Connie s’avère terriblement ennuyeuse malgré l’émotion que cela implique, les passages en prison apportent un peu de lumière tant l’épisode a du mal à gérer l’organisation de ses intrigues. En effet, je trouve que Luke Cage a ici un vrai manque d’équilibre qui empêche la série de réellement grandir et évoluer comme il se doit. C’est l’un des plus gros problèmes que l’on rencontre ici et quelque chose qui pourrait être encore un problème dans la seconde partie de la saison si Luke Cage ne fait rien pour nous intriguer un peu plus. Les épisodes 2 et 3 m’étaient un peu plus appréciables que le pilote, mais « Step in the Arena » m’a énormément ennuyé.

Je n’ai pas vraiment su voir où est-ce que Luke Cage voulait en venir. Elle tente de mettre en scène des sujets complexes (la prison immorale remplie de personnes immorales est une bonne base pour parler de racisme et d’exploitation afro-américaine). Si la raison pour laquelle Luke Cage s’est retrouvé en prison est un peu facile, le tout a du mal à réellement nous impliquer dans le passé du héros. C’est dommage une fois de plus car je suis persuadé que Luke Cage était réellement capable de faire beaucoup plus (et mieux). Explorer les horreurs du monde de la prison n’est pas bête pour une série comme Luke Cage, surtout quand tout cela est teinté de racisme. La prison est aussi une façon de parler de gens corrompu et donc de retrouver les thèmes des séries Marvel. Cela passe notamment par le personnage d’Albert Rackham incarné par Chance Kelly. L’épisode permet de comprendre aussi le moment où Luke Cage est devenu le Luke Cage que l’on connaît aujourd’hui. C’est compliqué mais c’est très intéressant malgré tout. Il y a quelque chose d’assez proche de Captain America là aussi avec ces histoires d’expérimentations qui ont conduit quelqu’un à devenir un super-soldat. Mais contrairement à Captain America, Luke Cage n’a pas choisit ça.

Par contre, je ne comprends pas comment la série a t-elle pu autant enlaidir Mike Colter d’une barbe monstrueuse, d’un perruque tout aussi étrange. Ce que je me suis demandé par la suite avec « Just to Get a Rep », c’est que Luke Cage pourrait bien être la faiblesse de la série. On revenant sur les vilains de la saison, cet épisode gagne mon attention pour toutes ces raisons. J’ai largement préféré Claire Temple dans cet épisode (surtout quand on la voit à la poursuite de quelqu’un qui a voulu arracher son sac à main) et peut-être bien que la seule chose importante car finalement Luke Cage en lui-même ne fonctionne pas aussi bien. A la fin de l’épisode 4, notre héros décide de donner son nom aux médias. Au début de « Just to Get a Rep », il montre ses capacités face caméra. L’épisode cherche aussi à faire monter la pression entre notre vilain de la saison et Luke Cage ce qui s’avère être une bonne idée. La série se fond bien trop souvent dans certaines facilités qui ne sont pas les meilleures de toutes, ce qui est vraiment dommage car je suis persuadé que Luke Cage est au fond capable de beaucoup plus de choses. Mais la série reste terre à terre et ne semble pas prendre en compte ses capacités. C’est bien là le problème.

Cottonmouth est, de son côté, un vilain plutôt bon finalement. En tout cas, Luke Cage démontre sa capacité à surprendre avec ce personnage. Claire de son côté a elle aussi fait des choix intéressants et importants dans cet épisode. C’est bien la preuve que quelque chose fonctionne dans cette série mais il manque encore un petit truc là dedans.

Note : 4.5/10 et 6.5/10. En bref, si la série est capable de bonnes choses, elle ne sait malheureusement pas toujours les exploiter intelligemment.

Commenter cet article