Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : No Tomorrow. Saison 1. Pilot.

6 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #No Tomorrow

Critiques Séries : No Tomorrow. Saison 1. Pilot.

No Tomorrow // Saison 1. Episode 1. Pilot.


No Tomorrow, comme toute les comédies romantiques, peut réussir ou se gaufrer complètement. Malheureusement, ce premier épisode ne m’a pas spécialement convaincu de mon envie d’aller beaucoup plus loin. Il y a un certain charme dans la bonne humeur des personnages et quelque chose d’assez fun au travers de cette histoire d’homme qui croit à la fin du monde mais No Tomorrow ne présente rien de bien exceptionnel. Le seul avantage de cette comédie romantique sera la fameuse bucket-list qui risque d’être quelque chose de drôle et émouvant à la fois, selon l’humeur des épisodes. Les personnages ne sont pas spécialement ratés mais disons que le plus gros problème de la série est qu’elle a énormément de mal à surprendre. Rien de ce qui se passe dans ce premier épisode n’a vraiment l’occasion de nous prouver que No Tomorrow peut durer des années. Oui, une bucket-list c’est un choix narratif parfait pour faire des épisodes de la semaine sauf que le résultat est assez décevant de ce que j’imaginais. Par ailleurs, la série démarre sur un triangle amoureux alors qu’elle est sensée raconter l’histoire d’Evie et Xavier, qui sont des âmes soeurs. Enfin, c’est ce que cherche à nous faire croire la série.

Evie, une jeune femme qui ne prend jamais de risques dans sa vie personnelle, tombe amoureuse de Xavier, un homme complètement insouciant, qui est persuadé que l'apocalypse est imminente et qui va l'encourager à établir une liste de choses à accomplir avant la fin du monde.

Malgré les défauts de No Tomorrow et notamment son côté passe partout de comédies romantiques que l’on trouve uniquement en VOD, il y a des trucs qui font mouche et donnent envie de revenir. Laisser Evie voir que Xavier n’est pas quelqu’un d’exceptionnel mais juste un autre gars de 30 ans comme celui qu’elle a largué permet à la série de nous enchanter autrement. Du coup, il manque peut-être quelque chose pour que Tori Anderson et Joshua Sasse puissent vivre leur amour comme il se doit. Le souci c’est que je n’ai pas l’impression que ces deux là peuvent nous faire rêver. Ils nous raconterons peut-être une jolie petite histoire mais dans une comédie romantique j’ai envie d’être ému. Surtout quand l’aspect comédie ne fonctionne pas spécialement là dedans. C’est uniquement dans certains moments un peu plus légers que la série parvient à créer quelque chose entre nos deux héros qui pourrait nous donner envie de revenir d’épisodes en épisodes. Mais encore faudrait-il que No Tomorrow puisse aller au bout de son histoire sinueuse. Heureusement qu’il y a un moment qui fonctionne : le face à face entre notre héroïne Evie et sa patronne à l’haleine pas très fraîche. Créée par Corinne Brinkerhoff (Jane the Virgin), Scott McCabe (Copy & Pastry) et Tory Stanton (Copy & Pastry), No Tomorrow a donc ses moments bien à elle, en espérant qu’elle survive jusqu’au bout… et me convainc que tout cela est une bonne idée.

Note : 5/10. En bref, je ne suis pas totalement convaincu par No Tomorrow mais il y a un certain potentiel. On verra donc sur la longueur comment les choses évoluent…

Commenter cet article