Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Flash. Saison 3. Episode 4.

31 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Flash

Critiques Séries : The Flash. Saison 3. Episode 4.

The Flash // Saison 3. Episode 4. The New Rogues.


Dans une saison qui a sacrément du mal à renouveler l’univers de The Flash, « The New Rogues » est un délice. L’épisode était tellement fun qu’il nous permet d’oublier les vas-et-viens dans ces histoires de voyages dans le temps et de timeline alternative. Cet épisode est un vrai retour aux sources, celles de la première saison. On retrouve ce goût de l’aventure, de l’humour toujours bien placé et à la fin nous avons un épisode divertissant. C’est sûrement le premier épisode du genre depuis un sacré bout de temps. Peu importe si cet épisode sert réellement un récit qui est fait pour durer sur la saison, l’ensemble sort des sentiers battus l’an dernier et surtout au début de la saison pour revenir à ce que l’on a toujours aimé dans la série auparavant. Avant Zoom. Cet épisode est par ailleurs l’occasion de découvrir Mirror Master, un personnage que je ne connaissais pas du tout dans l’univers de Flash (bon, en même temps je n’en connais pas énormément étant donné que je ne suis pas les comics mais il y a quelques histoires qui sont tout de même connues). Incarné par Grey Damon (Aquarius), je dois avouer que je n’ai peut-être pas été aussi surpris que je n’aurais pu le souhaiter. Ce n’est pas un problème car au fond le fun de l’épisode ne disparaît pas pour autant. Mais le personnage de Mirror Master est tellement fun que côté casting a la série a probablement loupé quelque chose.

De plus, la série aurait réellement pu jouer un peu plus avec les miroirs comme des outils d’illusion plutôt que de simples portails pour s’échapper rapidement. Au delà de cette aventure plutôt fun, toute l’histoire de Wells est réellement drôle. C’est dans ce genre de moments que je me rends compte que The Flash est une vraie réussite. Tom Cavanagh est revenu dans l’épisode précédent pour le meilleur et il continue d’être l’un des vrais atouts de cette série. En passant pas tellement d’états différents au fil des saisons, l’acteur a réellement su surprendre. Le reste du casting n’a pas forcément grand chose à nous offrir si ce n’est qu’une fois de plus notre très chère Caitlin est en train de se transformer en Frosty à la fin de l’épisode. J’ai hâte de la voir embrasser ses pouvoirs. Si pour le moment elle est un peu paniqué à l’idée (et que cela peut se comprendre), je pense qu’elle sera parfaite pour ce personnage. Pour le moment, ce que l’on peut dire c’est que la saison reste déséquilibrée. Si cet épisode m’a énormément plu et représente tout ce que j’ai adoré dans la première saison de The Flash, reste désormais à savoir si cela peut durer plus longtemps ou bien si ce n’était qu’un one-shot.

Note : 9.5/10. En bref, rien à demander de plus pour un excellent épisode de The Flash.

Commenter cet article