Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : This is Us. Saison 1. Episode 5.

26 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #This is Us

Critiques Séries : This is Us. Saison 1. Episode 5.

This is Us // Saison 1. Episode 5. The Game Plan.


This is Us s’est transformée en peu de temps en le plus gros succès de la rentrée. Cette série familiale, qui ne cherchait probablement pas à renouveler le genre est l’une des meilleures choses qu’il soit arrivé. « The Game Plan » ne va pas me faire changer d’avis alors qu’il s’agit pour moi du meilleur épisode que l’on ait pu voir jusqu’à présent. La façon dont tout parvient à s’imbriquer dans l’ensemble me plaît toujours autant. Car cet épisode n’est pas que celui-ci de moments heureux, car l’on a beau apprendre ce que le football peut impliquer dans la famille de chacun, mais aussi la mort des deux pères de Randall. Tout cela a été fait brillamment, comme l’on peut l’apprendre de la part de This is Us. La série ne cherche pas à toujours nous faire rire mais aussi à nous émouvoir et je crois que je ne peux pas passer un seul épisode sans avoir envie de fondre en larmes. Comme je le disais il n’y a pas si longtemps, je n’ai pas ressenti ça depuis les premières saisons de Parenthood. Rebecca et Jack ont failli ne pas avoir d’enfant. Leurs enfances n’étaient pas les meilleures de toute et de leurs conversations nous pouvons comprendre qu’ils n’en voulaient pas (avant que finalement tout cela ne change).

Rebecca - « I refuse to be my mother staring at my father staring at the television. »
Jack - « OK. »
Rebecca - « So teach me! Teach me football. »

Et c’est à ce moment là que This is Us commence à parler du football et de pourquoi tout cela est important dans la vie de cette famille. C’était touchant de voir à quel point le football a influencé leur relation au point que cela devienne quelque chose d’aussi important pour eux que cela pouvait l’être pour leurs pères. Car Rebecca n’a pas envie d’être comme sa mère regardant son père regardant la télévision. Elle veut comprendre le football et partager aussi ces moments d’émotion que l’on peut vivre devant une compétition sportive. L’effervescence est importante et This is Us parvient à délivrer quelque chose d’assez touchant et léger à la fois. Tout cela nous permet également de comprendre pourquoi le football est aussi spécial pour Kate. Car elle a été conçue lors du Superbowl. Rebecca et Jack étaient tellement en symbiose qu’ils ont fait des triplés. Le football est quelque chose que je ne comprends pas nécessairement d’un point de vue personnel mais tout ce que la série met en scène a beaucoup de sens.

C’est un moment de communion pour les gens qui peuvent se retrouver autour d’un évènement. J’aime bien Kate et la façon dont cette dernière nous conduit petit à petit aux cendres de son père, et ce que regarder les Steelers peut impliquer pour elle. Personnellement, je ne connais pas suffisamment le football américain pour avoir envie de comprendre ce que cela veut dire pour toutes ces famille mais peu importe. Par ailleurs, nous avons Randall et Kevin. Ces deux personnages sont eux aussi intéressants et notamment Kevin qui est en train de devenir bien mieux désormais qu’il ne pouvait l’être auparavant. Kevin ne m’avait pas plus enchanté que ça lors de son introduction dans This is Us mais au fil des épisodes son histoire est en train de gagner des points. Et pour Randall, je dois avouer que sa relation avec Beth est l’une de mes préférées. Le casting est parfait et l’ensemble fonctionne tellement bien que l’on n’a pas envie de les quitter. Finalement, This is Us parle cette semaine de vie et de mort avec beaucoup de délicatesse tout en impliquant le football et ce que cela peut signifier dans une famille américaine. C’est riche, fort et touchant à la fois. C’est This is Us.

Note : 9/10. En bref, encore un très joli épisode pour This is Us.

Commenter cet article