Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Westworld. Saison 1. Episode 4.

24 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Westworld

Critiques Séries : Westworld. Saison 1. Episode 4.

Westworld // Saison 1. Episode 4. Dissonance Theory.


Westworld est, comme Lost, une série « mystery box ». C’est le genre de séries qui nous pique par curiosité avec des indices et des mystères, résolvant des petites histoires tout en suggérant qu’il y en a de plus grandes derrière. C’est le genre d’histoire qui utilise la mythologie comme une façon de nous accrocher à la série. Si la structure de Westworld reste étonnante, elle s’inscrit parfaitement dans la même lignée que Lost et consoeurs du genre. En plus de la qualité qu’elle offre, la série sous entend tout un tas de choses sur sa propre mythologie, complexifiant encore plus le récit avec ce nouvel épisode. Et en complexifiant les choses, bien entendu tout est fait pour le meilleur comme pour le pire. Mais l’on sait déjà pas mal de choses. On sait qui a construit les robots, qui a débarré toute cette histoire de parc d’attraction, et l’on sait qui sont plus ou moins les robots et les humains une fois que l’on est dans ce nouveau far west. Chaque nouvel épisode de Westworld qui passe ajoute de nouvelles questions et bien que l’ensemble tienne debout grâce à une structure sympathique et efficaces, les scénaristes semblent se reposer un peu trop sur les grandes intrigues sans réellement délivrer de réponses ou d’indices qui pourraient nous mettre sur certaines pistes.

Cet épisode joue notamment pas mal sur la confusion du téléspectateur face à certaines histoires. Notamment autour des plans de Ford. Si l’on sait plus ou moins à quoi s’attendre, cet épisode vient embrumer un peu plus notre esprit dans le sens où l’on nous donne des indices sans pour autant expliquer ce que l’on nous raconte. Dolores de son côté continue de plonger dans le trou du lapin, ce qui dans un sens est une bonne chose. Car pour le coup, Dolores est peut-être bien le seul personnage dont Westworld avait réellement besoin pour avancer intelligemment. Sans compter qu’il y a un lien entre elle et le Man in Black par rapport à ce qu’ils cherchent. Ce dernier cherche son mystérieux labyrinthe alors que ce labyrinthe apparaît également dans les souvenirs de Dolores. On comprend donc que derrière, quelque chose vient tenir les personnages et l’histoire mais Westworld ne donne pas suffisamment d’indices. Elle cherche à nous perdre sans réellement nous permettre de comprendre où est-ce que l’on va réellement. C’est en tout cas pour le Man in Black le dernier mystère du parc, qui introduit des choses qui comptent. Quoi qu’il en soit il est important que Dolores continue le chemin qu’elle a commencé à prendre.

Pourquoi ? Car Westworld a besoin d’elle. C’est la porte d’entrée du téléspectateur à la curiosité. Elle cherche des réponses et même s’il faut attendre la fin de l’épisode pour qu’elle ait une réponse que l’on connaît déjà alors c’est un bon début. Bien entendu que Dolores peut se faire tirer dessus et revenir mais rien ne nous dit qu’elle va revenir comme elle est avec tout ce qu’elle sait. Accessoirement, il y a la rencontre entre Ford et Theresa. J’aime bien Theresa et de son côté elle pourrait très bien devenir une menace pour Ford bien que l’on sache aussi que tout n’est pas aussi simple que ça. A certains moments, Westworld me rappelle un peu Le Prisonnier et à d’autre quelque chose d’ambitieux et différent. Westworld reste fascinante quoi qu’il en soit même si certains éléments de son histoire n’aident pas toujours à cerner où est-ce qu’elle veut en venir.

Note : 8/10. En bref, si Westworld reste un peu étrange par moment, elle n’en reste pas moins passionnante.

Commenter cet article

johan 28/10/2016 06:40

j'adore westworld et encore plus les séries a tiroirs mais j'avoue que sur cet épisode j'ai failli décrocher car j'en ai compris que la moitié. c'est un peu chiant et frustrant de voir une histoire se derouler en étant absolument pas impliqué car tu ne comprend rien ou presque, a la raison d'etre de la fille au serpent et sa bande, du pourquoi l'homme en noir veux delivrer ce mec en prison ....