Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Imperium (2016)

22 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Imperium (2016)

Imperium // De Daniel Ragussis. Avec Daniel Radcliffe, Toni Collette et Tracy Letts.


Après Haber (2008), Daniel Ragussis tente de parler d’attentats. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus facile dans le monde actuel mais cela reste une tentative intéressante. J’étais donc un peu réticent à l’idée de me plonger dans ce film que j’ai laissé trainer quelques jours dans mon Netflix. Mais là où le film pèche c’est surtout dans l’ampleur de l’attentat qui doit être commis. On a l’impression que le film n’ose pas quelque chose, qu’il veut rester humble sur ce qui est conté, alors qu’il aurait été intéressant de nous sentir plus impliqués et touchés par ce que ce groupe de suprémacistes cherche à faire. Daniel Radcliffe est impeccable dans le rôle de cet agent du FBI qui tente de s’introduire dans un monde avec qui il ne partage aucun lien mais qui le fait pour éviter un attentat, faire son boulot mais aussi car il en a besoin. Si l’on est très loin de American History X (on pense forcément à ce film quand il y a des histoires de suprémacistes blancs), Imperium n’en reste pas moins bon. Le film sait donner froid dans le dos à plusieurs reprises malgré quelques moments un peu plus flasque où les longueurs se font malheureusement ressentir.

Un agent du FBI infiltre un groupe de suprémacistes pour empêcher un attentat.

Ce qui est dommage aussi c’est que Imperium se veut ambitieux mais ne démontre jamais cette ambition dans ce qu’il raconte. A certains moments, la peinture qui est faite du monde dépeint est tellement restreinte qu’elle ne donne pas un point de vue total de la chose. Du coup, on regrette de ne pas aller plus en profondeur que ça sur le groupe, ses personnages et leurs personnalités. On ne connait pas grand chose des autres en dehors de notre héros. C’est là que la superficialité du récit montre les défauts de Imperium. Le film reste cependant agréable à suivre, notamment car il y a quelques scènes violentes sympathiques et quelques moments de tension dramatique qui donne à Imperium l’occasion de prouver qu’il n’est pas une coquille vide. Daniel Ragussis ne fait rien de bien original non plus dans la mise en scène. Malgré toute la sympathie que j’ai eu pour Imperium, il faut reconnaître que d’un point de vue de la mise en scène tout est très académique et plat. Ce n’est pas non plus très aidé par une bande originale qui martèle chaque scène quitte à ce que le spectateur ait envie de couper le son pour mieux profiter des images. Tout est trop gentillet, pas assez fou et à la hauteur des ambitions. En somme, un film mineur agréable par moment.

Note : 5/10. En bref, si Imperium a des défauts, il n’en reste pas moins agréable à suivre…

Date de sortie : 1er novembre 2016 - Directement sur Netflix

Commenter cet article