Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 5. Episode 5.

4 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

Critiques Séries : Arrow. Saison 5. Episode 5.

Arrow // Saison 5. Episode 5. Human Target.


C’est étrange de voir un épisode de Arrow comme « Human Target ». L’épisode donne l’impression d’une certaine forme de montée en gamme. La série utilise tout ce qu’elle a comme ressources afin de nous prouver qu’elle a la capacité d’une grande. La série nous prouve ici que visuellement et narrativement parlant elle est encore capable de faire des choses différentes. Cet épisode nous démontre au travers de jolis flashbacks et de scènes de combat qu’elle reste l’une des meilleures séries de super-héros. J’ai beau ne pas avoir apprécié la totalité des deux saisons précédentes pour de multiples raisons, cette saison est réellement en train de changer quelque chose. Arrow devient plus mature et comprendre mieux sa mécanique. La série n’hésite plus sur certaines choses et revient alors aux fondamentaux. Les nouveaux personnages ont apporté une vraie fraîcheur dont la série avait besoin et « Human Target » est le résultat des quatre premiers épisodes qui ont su mettre en place quelque chose. La scène finale par exemple est un grand moment, assez épique il faut bien l’avouer. Je m’extasie peut-être devant rien du tout pour certains mais pour moi, Arrow nous fait ressentir ici quelque chose d’assez proche de son inspiration première. En créant l’univers d’Arrow, Greg Berlanti s’est probablement inspiré du Batman de Christopher Nolan. Je dis probablement car c’est ce que j’ai toujours ressenti. Certaines saisons suivaient d’ailleurs des arcs narratifs qui correspondaient à ce que l’on a vécu dans la trilogie de Nolan.

Cet épisode d’Arrow parvient à revenir à ces fondamentaux et à cette inspiration première. Pas seulement visuellement (car de ce point de vue là l’épisode est irréprochable, utilisant à merveille les personnages et les lieux pour créer des ambiances particulières). La série fait évoluer son monde comme toute série est sensée le faire quand elle en a réellement besoin. La série a aussi su séparer intelligemment l’histoire d’Oliver Queen sous ses différente formes, que cela soit le maire ou encore Arrow. La différence entre les deux personnalités du personnage transforme réellement cette saison 5 en une saison ambitieuse qui change de la routine. Les personnages sont beaucoup mieux utilisés. Je pense à Felicity qui a retrouvé la place qui est la sienne et qui tout d’un coup redevient un personnage beaucoup plus intéressant. Il en va de même avec Diggle. Ce dernier est bien mieux cette année que les deux saisons précédentes. La place de chacun est bien mieux définit ce qui permet de se concentrer sur les éléments narratifs les plus importants dans les relations entre les personnages. Il n’en fallait pas bien plus pour que Arrow reprenne du poil de la bête. Cet épisode a une vraie harmonie entre les intrigues et les personnages qui change de ce que l’on avait pu voir et qui est aussi le résultat des quatre précédents épisodes.

Note : 10/10. En bref, rien à redire sur un solide épisode comme celui-ci, équilibré tant visuellement que narrativement parlant.

Commenter cet article