Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 5. Episodes 3 à 5.

22 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 5. Episodes 3 à 5.

Chicago Fire // Saison 5. Episodes 3, 4 et 5. Scorched Earth / Nobody Else is Dying Today / I Held Her Hand.


A l’issue de l’épisode 2, les choses changeaient complètement dans Chicago Fire. Disons que le destin de Borelli est scellé et que celui de Severide va encore une fois bien changer. Si j’ai tendance à trouver intéressant que la série bouscule toujours la vie de ses personnages, cette année pourrait bien être une année charnière. Pour autant, « Scorched Earth » ne fait pas grand chose pour gérer les conséquences. L’épisode suit alors scrupuleusement à la lettre un récit assez simpliste. Il n’y a pas de grandes surprises dans cet épisode et la seule chose véritablement intéressante ici est probablement l’histoire de Casey. Le reste n’est pas exceptionnel ou mauvais, mais disons que cela ne ressort pas autant de l’épisode que l’épisode 2. C’est un problème que Chicago Fire connaît, un problème d’équilibre entre les épisodes. La série a du mal à doser. Mais la variété des personnages et des intrigues fait que cela fonctionne pour certains pendant que cela n’est pas très passionnant pour d’autres. L’histoire de Casey est importante dans cet épisode et permet à Chicago Fire de raconter d’autres choses avec un personnage qui a souvent la chance de se retrouver avec des intrigues qui ne se ressemblent jamais.

Stella de son côté tente d’aider un enfant de la rue malade. L’histoire de Stella ne m’a pas ému. J’avais envie de trouver ce qu’elle fait touchant mais je n’ai pas réussi. Je pense que l’intrigue en elle-même n’était pas suffisamment forte mais elle n’en avait pas besoin étant donné que ce n’est qu’une petite intrigue dans un épisode. L’intrigue la moins passionnante est bien celle d’Otis et Herrmann qui ont peur que le Molly’s perdent leurs clients. Je ne suis pas un grand fan de ce bar. C’est toujours une occasion de terminer un épisode sur une bonne note tous ensemble dans un bar mais c’est aussi un truc qui à mon humble avis ne fonctionne pas très bien. Les intrigues sont souvent creuses et manquent cruellement d’intérêt. Surtout que généralement, Chicago Fire trouve toujours un moyen de caler les petites histoires du Molly’s au milieu de tout un tas d’autres trucs bien plus palpitants. Certes, ce n’est pas vraiment le cas avec « Scorched Earth » mais tout de suite… Encore une fois, l’histoire de Casey prend une place importante dans « Nobody Else is Dying Today ». Comme je l’ai dis pour l’épisode précédent, j’aime bien Casey alors forcément je ne peux pas être déçu de le voir à nouveau. Il sauve des vies, encore une fois, et c’est tout de même sacrément beau.

Car en plus de ça, il le fait de façon vraiment intéressante et cool, trouvant des solutions en tout genre afin de sauver tout le monde. Chicago Fire remplace ici MacGyver et c’est bien plus sympathique que la série de CBS. Mais tout cela nous rappelle aussi pourquoi Casey est un pompier. Car il aime son boulot et sauver des vies. En tout cas, la prestation de Jesse Spencer dans cet épisode aurait très bien pu convaincre n’importe quelle chaine de faire un remake de MacGyver qui ressemble à quelque chose et pas le remake auquel on a eu droit sur CBS cette année. En parallèle nous avons tout un tas d’intrigues comme celle de Dawson. La relation que cette dernière entretient avec Casey sort un peu de certains sentiers battus. Quand Dawson dit « We’re going to Med », je pensais qu’elle allait faire un caméo dans la série médicale de l’univers Chicago mais non, car je me souviendrais si elle était apparue dans un des épisodes. En termes d’action, l’épisode est plutôt réussi grâce à un solide rythmé trouvé avec l’histoire de Casey. On ressent le danger et le téléspectateur ne peut alors que prendre du plaisir là dedans. L’épisode tente aussi un peu d’humour avec Otis même si je trouve que l’humour est toujours difficile à doser.

Surtout dans une série comme Chicago Fire avec des intrigues dramatiques parfois fortes. C’est un peu comme l’histoire de Mouch et Brett. Je trouve que la série ne fait pas grand chose pour transformer certains personnages en personnages bien plus intéressants. C’est ce genre d’épisodes que j’apprécie dans Chicago Fire car ils n’en font pas des tonnes et l’ensemble fonctionne grâce à des intrigues intelligentes. Avec « I Held Her Hand », la série continue de nous proposer quelque chose de différent alors que la relation entre Casey et Severide continue d’être un point important de Chicago Fire. La scène d’ouverture avec ce feu dans ce bâtiment était un bon moment que la série utilise afin de créer un joli moment d’émotions. C’est compliqué de raconter des histoires de grands brûlés mais le seul truc dommage que je trouve ici c’est le fait que l’on voit que le corps est en plastique et que ce n’est pas une vraie personne qui a été maquillée. Chicago Fire fait des économies de budget alors qu’elle est toujours au top en termes d’audience ? C’est un peu dommage vous ne pensez pas ? La série sait très bien comment ouvrir le bal quand elle le veut bien et « I Held Her Hand » le démontre une nouvelle fois.

Tout cela va d’ailleurs créer un flot d’émotions palpable juste après parmi les membres de l’équipe. Pour ce qui est de Casey jurant vouloir prouver que le mari est coupable, je n’ai pas spécialement envie de voir cette intrigue sur plusieurs épisodes. L’histoire n’est pas suffisamment forte pour tenir la route suffisamment longtemps à mon goût et c’est bien dommage. Finalement, Chicago Fire continue de trouver un terrain d’entente entre ses personnages et ses intrigues. L’ensemble fonctionne assez bien dans son ensemble. Il n’y a donc pas de raison de passer un mauvais moment là dedans et c’est plutôt rassurant…

Note : 4.5/10, 7/10 et 5.5/10. En bref, Chicago Fire trouve toujours un truc à raconter pour le plus grand plaisir du téléspectateur.

Commenter cet article

T 25/11/2016 08:26

Je trouve que tu fais beaucoup plus de critiques de films et que ça ralentit les critiques des séries. Les films on les découvre mais les séries nous sommes deja fidèles à ça. Ce serait super que tu reprennes ton rythme d'avant! Sinon t'es super