Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Med. Saison 2. Episodes 5, 6 et 7.

9 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Chicago Med

Critiques Séries : Chicago Med. Saison 2. Episodes 5, 6 et 7.

Chicago Med // Saison 2. Episodes 5, 6 et 7. Extreme Measures / Alternative Medicine / Inherent Bias.


Cette année, Chicago Med n’a pas beaucoup changé mais disons qu’elle n’est pas spécialement brillante. Il n’y a pas de vraie évolution des personnages et l’ensemble reste assez simpliste. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose mais « Extreme Measures » n’utilise pas toujours de façon judicieuse tout ce qu’il pourrait utiliser intelligemment. Créer des problèmes pour les personnages et faire en sorte que la situation soit complexe ce n’est pas toujours suffisant. Fort heureusement pour nous, les cas de la semaine savent être suffisamment agréables à suivre pour redonner un petit coup de fouet aux personnages qui manquent cruellement de choses à incarner cette année. C’est l’un des défauts de Chicago Med cette année, son incapacité à proposer un vrai projet pour ses personnages. Ils suivent les mêmes intrigues encore et encore mais ce n’est pas suffisant à mes yeux. « Extreme Measures » est pile poil le genre d’épisodes sympathiques qui ne sortent pas vraiment du lot. On passe un bon moment mais cela ne nous engage pas à revenir pour des épisodes supplémentaires. Quand on est un téléspectateur assidu du Chicago-verse comme moi, je trouve que cet épisode incarne tout ce que j’ai du mal à apprécier dans cette franchise. Ce sentiment d’ennui profond couplé à une sorte d’évolution statique des personnages. Chicago Fire a énormément connu ça l’an dernier alors je ne comprends pas trop ce qu’ils veulent faire par la suite.

Chacun des personnages apporte sa petite pierre à l’ouvrage mais « Extreme Measures » n’est pas à la hauteur de son titre. Par ailleurs, c’est un paradoxe avec cet épisode car je commence enfin à apprécier Will. Cela n’a jamais été ma tasse de thé mais ce personnage commence sérieusement à devenir un peu plus intéressant. On a envie de suivre ses aventures désormais, ce qui change des épisodes précédents. Dans Chicago Fire nous avons déjà eu auparavant des romances stériles et loin d’être passionnantes. J’aime bien les personnages mais les intrigues sont trop faibles pour réellement soutenir le casting que l’on a sous les yeux. Chicago Med ce n’est pas une petite équipe alors forcément jongler entre les personnages n’est pas ce qu’il y a de plus facile. « Alternative Medicine » nous permet de changer un peu la direction d’une saison qui semblait jusque là se complaire dans l’ennui. En boostant un peu plus ses personnages, Chicago Med donne de quoi s’amuser. Je ne suis pas forcément de nouveau séduit par Chicago Med comme cela pouvait être le cas l’an dernier mais c’est un problème que j’ai déjà eu auparavant avec la saison 2 de Chicago P.D.. Dans cette dernière, les personnages étaient devenus d’un coup ennuyeux et les intrigues redondantes.

On était alors loin des influences que je lui trouvais en saison 1. Chicago Med c’est un peu la même chose. J’aimais bien ce qu’elle tentait de faire l’an dernier en apportant quelque chose de neuf dans le Chicago-verse tout en conservant les éléments distinctifs qui font que toutes ces séries appartiennent au même monde. J’ai bien aimé l’arc autour de Reese avec Danny. Sans compter que le petit cross-over avec Lindsay de Chicago P.D. était lui aussi le bienvenu. Les apparitions de personnages de l’univers permet de donner un coup de pouce à Chicago Med mais j’aime bien le résultat (pour une fois). Encore une fois, je dois avouer qu’il y a une vraie évolution autour du personnage de Will, ce qui change de ce que l’on a déjà pu voir auparavant. J’aime bien qu’une série fasse bouger les choses, surtout dans une série chorale comme Chicago Med. J’aime bien les changements qui s’opèrent par moment, les moments d’émotions où les personnages parviennent à sortir du lot. Car oui, Chicago Med sait encore créer de l’émotion quand elle le veut bien. On peut le voir à la fin de « Alternative Medicine ». Enfin, « Inhérent Bias » reste dans la lignée des épisodes précédents et c’est là que je trouve que Chicago Med n’a peut-être pas compris ce qu’elle était capable de faire. Elle peut très bien créer des intrigues beaucoup plus engageantes.

On dirait qu’elle n’ose pas suffisamment, qu’elle reste dons statique dans sa façon d’aborder les cas médicaux en suivant une mécanique scrupuleuse. Je sais que c’est le fort de pas mal de séries de Dick Wolf depuis des années et que cela se déroule déjà dans Chicago Fire mais quand on regarde Fire par exemple, on se rend compte que la série a petit à petit laissé de côté les cas de la semaine afin de se concentrer un peu plus sur d’autres enjeux et notamment ceux des relations entre les personnages et de leurs évolutions. Chicago Med a un peu de mal à produire cet effet là pour le moment alors que la saison semble aussi se chercher. J’ai conscience que faire une saison 2 n’est pas ce qu’il y a de plus simple mais je crois que je suis en train de décrocher de Chicago Med alors j’espère rapidement voir un épisode soigné pour passer un bon moment.

Note : 4/10, 5.5/10 et 4.5/10. En bref, Chicago Med commence a avoir les défauts de Chicago Fire… Dommage car cela reste une jolie série avec ses personnages.

Commenter cet article