Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 1. Episode 5.

1 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Designated Survivor

Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 1. Episode 5.

Designated Survivor // Saison 1. Episode 5. The Mission.


Cet épisode permet de découvrir à quel point Tom Kirkman tient à la fonction qui lui a été donné sans qu’il ne la veuille réellement. Mais il tient aussi aux Etats-Unis et à sa patrie. C’est très patriotique au fond Designated Survivor mais le propos n’est jamais too-much et ne tombe pas dans les facilités qui ont déjà forgé des séries comme The Last Ship. C’est pourquoi Designated Survivor se rapproche énormément de Madam Secretary même si le but et le sujet sont proches sans être totalement similaires non plus. La seule erreur de Kirkman jusqu’à présent (si l’on peut parler d’une erreur) est peut-être qu’il est trop gentil mais il n’est pas Président et n’a jamais cherché à l’être. De ce fait, il se retrouve donc à une place qu’il ne sait pas occuper et s’accommode au fil du temps. La transformation de Kirkman au fil des épisodes est forcément un élément narratif intéressant et Designated Survivor continue de développer tout cela intelligemment. Il passe une bonne partie de « The Mission » à se soucier du destin des Navy SEAL qui ont été envoyé en Algérie afin de mettre la main sur Majid Nassar. Et quand l’un de ces soldats meurt, il a le coeur brisé et ne peut ressentir la joie que la réussite de la mission devrait lui donner.

Ce qui est presque étrange avec Designated Survivor finalement c’est que la série a beau parler de quelque chose de terrible (la mort de la plupart des membres d’un gouvernement), mais l’on ne ressent pas totalement la terreur que cela devrait abattre sur ces gens. La série manque peut-être d’action ou en tout cas de ce suspense là. C’est un peu ce qui est arrivé à Madam Secretary finalement dont le but premier était de raconter l’histoire d’une femme qui se retrouve secrétaire d’Etat sans l’avoir réellement cherché non plus. Mais d’un autre côté, Designated Survivor reprend aussi le côté idéologique de A la Maison Blanche. Car Kirkman est un idéologue et derrière tout cela se cache presque une sorte de fantasme de l’Amérique que le Président aurait envie de voir. Au delà de ça, Designated Survivor me fascine dans sa façon de proposer quelque chose de réellement neuf dans son propre univers. Cela change de la politique que l’on avait pour habitude de voir à certains moments dans des séries et notamment dans 24 pour prendre un exemple qui soit proche de Kiefer Sutherland, le héros de Designated Survivor. Car cette série est intelligente et qu’elle ne laisse pas grand chose au hasard. Elle veut se concentrer sur les intrigues qu’elle déroule chaque semaine mais aussi sur les émotions que cela induit chez chacun des personnages. Le tout est assez fort et surtout engageant.

Designated Survivor est donc peut-être bien l’une des meilleures nouveautés sur les networks en cette rentrée sérielle mais elle ne cherche pas à être au dessus du panier. Elle ne veut pas les spotlight, elle veut juste vivre son histoire intelligemment comme elle a été construite pour le faire. D’ailleurs, cet épisode est probablement le meilleur épisode de la série jusqu’à présent car un solide équilibre est trouvé entre les personnages et les intrigues.

Note : 8.5/10. En bref, un très bon épisode de Designated Survivor démontrant aussi pourquoi cette série est vouée à poursuivre son évolution.

Commenter cet article