Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 1. Episode 6.

13 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Designated Survivor

Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 1. Episode 6.

Designated Survivor // Saison 1. Episode 6. The Interrogation.


J’avais déjà parlé plus tôt cette année du fait que Designated Survivor pouvait rapidement devenir décevante. Il y a eu un épisode où la série livrait ses propres faiblesses à coeur ouvert. C’est encore le cas avec « The Interrogation », ce qui est dommage quand on a pu voir ce que Designated Survivor était capable de faire sur certaines intrigues précédemment. Ce que j’apprécie dans Designated Survivor c’est la façon dont la série raconte ce qui se passe en politique avec un Président qui n’entre dans aucune case. Kirkman n’est pas un républicain ou un démocrate, c’est un indépendant. Cela se voit dans sa façon de gérer les choses et aussi dans sa vision pour le pays. Il commence à comprendre la tâche qu’il a entre les mains, mais si la série choisit aussi cela c’est simplement car c’est une façon de parler de façon neutre. On n’implique aucun parti politique qui a un vrai pouvoir (actuellement les démocrates puis les républicains dès fin janvier prochain). Cet épisode débute de façon assez classique, ouvrant sur un problème qui n’est pas sensé se régler de façon aussi belliqueuse. C’est alors que cet épisode n’égale pas les précédents et devient rapidement maladroit sans sa façon d’apporter des réponses aux questions.

L’ouverture de l’épisode n’est pas spécialement brillante mais elle n’est pas non plus mauvaise. C’est plutôt la façon dont l’épisode suit. La tension que Designated Survivor tente de générer est alors réduite à peau de chagrin et il faut attendre un face à face entre Kirkman et sa femme pour que l’on ait un véritable élan, un vrai moment que l’on a envie de remarquer et dont on va se souvenir. C’est la seule chose qui donne aussi envie de voir comment la politique et position de Kirkman va jouer sur sa vie de famille. Madam Secretary a déjà fait tout cela au cours de ses deux premières saisons et continue de le faire avec brio. Designated Survivor n’est pas aussi bonne dans ce registre là. Elle tente des choses mais se heurte à certains problèmes narratifs. L’épisode n’arrive pas à être frais et engageant dans sa façon de faire et peut-être que justement, en montrant ses faiblesses, Designated Survivor montre aussi ce à quoi la seconde partie de la saison (il y a 22 épisodes !) va bien pouvoir ressembler. Peut-être que ce n’est qu’un mauvais épisode parmi d’autres ou bien simplement un problème qu’il faut régler avant que la tempête n’arrive. Je reste persuadé que la série a énormément de potentiel mais les audiences déclines déjà fortement alors il serait temps de donner un coup de fouet à l’ensemble, quitte à faire de grosses révélations trop tôt et se lancer dans de nouvelles opérations plus tard.

Par ailleurs, Designated Survivor tente de raconter quelque chose qui me fait un peu penser au discours de Trump. Kirkman veut fermer les frontières américaines à tous les immigrants, à la demande de Nichols, le gouverneur de Floride. C’est assez intéressant que d’adjoindre à Designated Survivor des éléments politiques récents mais il faudrait que cela soit un peu plus fun à suivre car l’on s’ennui un peu trop dans cet épisode et son manque cruel d’enjeux.

Note : 3.5/10. En bref, une nouvelle déception pour Designated Survivor en espérant que cela ne soit qu’un passage à vide.

Commenter cet article