Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 1. Episode 7.

25 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Designated Survivor

Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 1. Episode 7.

Designated Survivor // Saison 1. Episode 7. The Traitor.


Après l’épisode décevant de la semaine dernière, Designated Survivor revient à un rythme de croisière beaucoup plus agréable. « The Traitor » traite alors de ce que j’apprécie dans cette série, permettant d’augmenter un peu les enjeux en introduisant une question importante et surtout logique compte tenu de la place actuelle de Kirkman dans le monde. Il est le leader du monde libre, alors va t-il aider l’ex de sa femme à sortir plus tôt en échange de son silence ? C’est une question complexe à laquelle il est difficile de répondre. Mais tout cela est intéressant aussi par rapport à Kirkman et le côté émotionnel de la chose. La série laisse de l’espace pour que Designated Survivor montre aussi qu’au fond il y a des émotions dans cette histoire politico-conspirationniste. Cela ne veut pas pour autant dire que l’histoire fonctionne complètement mais la question posée reste importante et permet d’aller dans une direction différente. La crise de la semaine est celle de la libération d’un supposé héros américain. Tout cela permet aussi de parler des relations entre la Russie et les Etats-Unis, même si ces relations devraient changer désormais vu que Donald Trump est le nouveau Président et qu’il compte entamer des discussions avec Poutine sur certaines questions géopolitiques. Designated Survivor reste encore une fois une série indépendante sur la politique et ne prend pas autant position que l’on ne pourrait l’espérer.

Les négociations entre les américains et les russes est un classique des séries politiques. On l’a vu dans House of Cards, mais également dans Madam Secretary encore l’an dernier. C’est une histoire qui fonctionne à chaque fois et qui permet de rappeler les relations toujours tendues qu’il y a entre les deux pays. Accessoirement, le point de vue de Kirkman et le fait qu’il tente de prendre conscience qu’il est le Président des Etats-Unis est une bonne chose. Cet épisode est aussi plus convaincant que ce que l’on a pu voir la semaine dernière. Cela permet de voir Kirkman à la fois vulnérable vis-à-vis de l’histoire de l’ex de sa femme mais aussi intransigeant dans ses négociations avec la Russie. Le contraste permet aussi de nuancer un peu plus le personnage. Même si Designated Survivor n’est pas une brillante série et que ses histoires de conspirations ne sont pas toujours brillantes et efficaces, le tout fonctionne tout de même assez bien pour que l’on garde une bonne impression globale. La fin de l’épisode laisse les hostilités pour la fin de la première partie de la saison tout en engageant de nouvelles perspectives pour certains personnages. J’espère juste que ce n’est pas qu’un écran de fumée car je n’ai malheureusement pas confiance en Designated Survivor…

Note : 6/10. En bref, la série reprend des forces.

Commenter cet article