Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 3. Episode 3.

2 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Jane the Virgin

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 3. Episode 3.

Jane the Virgin // Saison 3. Episode 3. Chapter Forty-Seven.


Je pense que l’on peut sabrer le champagne. Après 46 épisodes, Jane a perdu sa virginité. Je trouve intéressant le fait que la série ait décidé de ne pas en faire un grand épisode évènement. Le fait que Jane ne soit plus vierge était l’un des buts de la série et nous sommes enfin arrivé au bout du chemin. Il n’y a rien de glorieux là dedans et elle n’est pas plus heureuse que ça qu’elle ait désormais une vie sexuelle. Comme tout ce qui se passe dans la vie de Jane depuis le début de la série, perdre sa virginité est compliqué. Elle se pose des questions et elle a bien raison. Mais comme pour tout le monde, la première fois est toujours un moment que l’on garde en tête mais qui n’est pas spécialement un grand moment de plaisir pour autant. Je me souviens personnellement de ma première fois et ce n’était en rien satisfaisant. Jane n’est pas satisfaite, tant physiquement qu’émotionnellement. Elle voyait sa romance avec Michael comme une idylle et perdre sa virginité était pour elle une occasion de sceller cette communion. Ce qui est étrange aussi avec cet épisode c’est le fait qu’il ne fonctionne pas de façon instantanée. Le début est un peu compliqué alors que la fin est beaucoup plus intéressante.

La première partie de l’épisode n’est pas aussi bonne que prévu. Il y a tout un tas de problèmes qui vont empêcher Jane et Michael de coucher ensemble (forcément !) sans compter qu’elle va sans faire exprès allumer la webcam de son ordinateur et enregistrer ce qui s’est passé. Le moment où Jane perd sa petite fleur est d’ailleurs assez cocasse, terminant dans une séquence animée aussi étrange que fun. Le visuel, dans Jane the Virgin, importe beaucoup et c’est aussi ce genre de séquences qui fait le succès de la série à mon humble avis même si je ne suis pas sûr que cela avait réellement sa place ici. En parallèle, Rogelio tente de vendre The Passions of Santos à une chaîne américaine et va alors décrocher un rendez-vous à The CW (le côté meta de cette histoire est vraiment assez cocasse). Tout cela va créer des commentaires sur le fait que certains ne savent pas du tout ce que c’est que The CW. Il y a beaucoup d’humour dans cette chaîne et ce n’est pas la première fois qu’elle s’amuse de son image de petite chaîne. Ce n’est pas la partie la plus intéressante de l’épisode non plus mais c’est amusant et cela permet de créer un vrai parallèle avec l’émotion qu’est en train de vivre Jane.

Jane the Virgin aime beaucoup nous amuser et cet épisode est donc assez fun. Il ne fait pas de la perte de virginité de son héroïne quelque chose de brillant mais c’est assez sympathique malgré tout. Car la série trouve toujours le ton et la bonne façon de faire avec ses personnages. A la fin de l’épisode, Jane va enfin comprendre ce que c’est que le plaisir. Si elle a fait croire qu’elle a eu un orgasme au début (et c’est peut-être justement pour cela qu’il y a eu la petite séquence animée), la fin de l’épisode s’avère beaucoup plus intéressante. Jane the Virgin peut parler du problème de prendre du plaisir avec son mari quand on est marié et que l’on n’a jamais essayé auparavant. Tout cela amène plusieurs discussions intéressantes sur le sujet et Jane the Virgin s’en amuse intelligemment. La seconde partie de l’épisode est donc bien plus satisfaisante que la première et je pense que Jane va pouvoir nous transporter dans une toute nouvelle dimension de son histoire désormais.

Note : 7.5/10. En bref, la virginité de l’héroïne devient l’intrigue la plus importante, pour le meilleur comme pour le moins bon.

Commenter cet article