Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 3. Episode 6.

26 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Jane the Virgin

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 3. Episode 6.

Jane the Virgin // Saison 3. Episode 6. Chapter Fifty.


A l’issue de l’épisode précédent, Jane émettait quelques questions sur l’identité de Petra. La discussion avec Rafael à la fin de l’épisode précédent servait de bon cliffangher pour Jane the Virgin. J’avais hâte de voir la suite de la saison et je suis content de voir que la série suit un bon chemin pour le moment. Bien qu’il y a de nouvelles tensions, entre Jane et Alba ou encore Petra et Rafael, je ne trouve pas que cet épisode soit spécialement palpitant ou encore à la hauteur des attentes. Depuis le début de la saison, Jane the Virgin nous a habitué à tellement mieux que de voir un tel épisode est un brin décevant. Il n’y a pas vraiment de mauvais épisode de Jane the Virgin mais cet épisode est plus correct que véritablement bon. Disons qu’il manque tout un tas d’ingrédients des épisodes précédents qui fait que cela ne fonctionne pas autant qu’on ne pourrait probablement l’espérer. Quand il se passe des tas de choses dans une série comme celle-ci, il est inévitable de se retrouver à certains moments avec des intrigues beaucoup plus décevante. Il est aussi logique de voir des intrigues se répéter ou en tout cas nous donner l’impression qu’elles se répètent. L’histoire de Petra et Rafael est une redite de ce que l’on a déjà vu précédemment dans la série. L’hôtel est un lieu qui a été tellement poncé en long et en large que du coup j’ai l’impression d’avoir déjà tout vu.

Ensuite, Jane a toujours à gérer ses sentiments pour Rafael, ce qui rend Michael jaloux. Vous ne pensez pas que l’on a déjà vu cette intrigue là aussi précédemment dans Jane the Virgin ? Vous vous trompez. Cela a déjà été vu et revu plusieurs fois car le triangle amoureux est de toute façon l’un des éléments narratifs sur lesquels Jane the Virgin se repose énormément. Rogelio continue de se battre pour son envie d’être avec Xo et d’élever une famille avec elle. Tout cela fait partie des intrigues que l’on retrouve assez souvent dans Jane the Virgin, puis il y a l’arrivée de petits nouveaux comme Sofia Pernas sous les traits de Catalina. Cela apporte un brin de vitalité au coeur d’une série qui en a besoin. Elle est pleine d’histoire qui pourraient être intéressantes sur la longueur si jamais Jane the Virgin sait réellement quoi en faire. Michael apprend rapidement de son côté que son mariage avec Jane n’est pas ce qu’il y a de plus facile dans la vie. J’aime bien cette relation car elle n’est pas simple et ne se base pas sur des choses que l’on a l’impression d’avoir vu des dizaines de fois ailleurs. Certes, ce n’est pas l’histoire d’amour la plus originale du monde mais quelque chose fait que cela fonctionne assez bien dans son ensemble. Finalement, Jane the Virgin continue de délivrer de bons ingrédients au milieu d’intrigues un peu décevantes (Petra/Rafael, Rogelio, etc.) qui ne vont pas forcément dans la bonne direction.

Note : 5/10. En bref, un épisode qui m’a légèrement ennuyé et ne s’appuie pas suffisamment sur le rythme des 5 premiers épisodes de la saison.

Commenter cet article