Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Loosely Exactly Nicole. Saison 1. BILAN.

3 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Loosely Exactly Nicole

Critiques Séries : Loosely Exactly Nicole. Saison 1. BILAN.

Loosely Exactly Nicole // Saison 1. 10 épisodes.
BILAN


MTV a voulu lancer de nouvelles comédies. Après la fin de Faking It et Awkward, il fallait trouver la relève. Loosely Exactly Nicole aurait très bien pu être cette relève, notamment car la série reste honorable sans être exceptionnelle. Elle est d’aussi bonne qualité que les précédentes comédies de MTV même si malheureusement, au terme de cette saison on se rend compte que Loosely Exactly Nicole n’a pas vraiment apporté de nouveauté au genre. Loin de là. Je pense que la dernière chose dont les séries ont besoin actuellement c’est d’une nouvelle comédie qui parle des relations d’un groupe de trentenaires qui découvrent Tinder et cie. Non pas que cela soit une mauvaise chose mais disons que ces derniers temps, il y a trop de comédies de ce genre là. Entre Love et Easy sur Netflix, You’re the Worst sur FXX, et j’en passe, Loosely Exactly Nicole n’apporte rien de neuf. La seule chance que Loosely Exactly Nicole a finalement c’est d’avoir une héroïne pleine de punch qui apporte un peu de folie à un ensemble parfois un peu pâle. D’ailleurs, cette comédie dramatique est plus ou moins basé sur les expériences de Nicole Byer, la créatrice et actrice principale face aux relations amoureuses. On passe un bon moment durant certains épisodes, notamment car Loosely Exactly Nicole ne parle pas que de relations amoureuses.

En effet, elle parle aussi d’une femme en surpoids qui tente de réussir. C’est l’angle le plus intéressant de la série actuellement. La série a d’ailleurs quelques moments intéressants sur le sujet dans le sens où Nicole Byer parle d’elle-même et de ce qu’elle a vécu et cela se ressent. C’est justement là où Loosely Exactly Nicole fonctionne. C’est dans ce genre de moments où les monologues de l’héroïne prennent tout de suite une forme différente. Le « flop » de cette comédie est presque dommage dans le sens où il y avait encore pas mal de potentiel pour raconter plein de trucs différents autour de l’héroïne et de sa vie. Quelques blagues fonctionnent plutôt bien, ce qui permet encore une fois de passer un bon moment sans chercher à trop réfléchir. Au travers de ces dix épisodes, Loosely Exactly Nicole n’a pas l’occasion de développer complètement son univers mais les personnages sont suffisamment bien écrits pour que l’on arrive à s’y attacher. Surtout à l’héroïne qui inspire tout de suite une sympathie naturelle. Notamment car Loosely Exactly Nicole est capable de parler aussi bien de problèmes de surpoids que de problèmes de race. Car être une afro-américaine obèse n’est pas facile. C’est joliment écrit et Nicole Byer a suffisamment d’humour en stock pour savoir se moquer d’elle-même en faisant passer de jolis messages.

Cela rend alors son personnage attachant. La tendresse qui découle de certaines répliques inspire tout de suite une confiance qui s’installe et prend racine face aux personnages. Mais l’on réalise aussi rapidement que Loosely Exactly Nicole n’a rien à apporter de neuf. C’est toujours la même histoire finalement même si le fond est par moment intéressant. Le prisme employé par Nicole Byer pour parler de ce qu’elle vit change un peu de ce que l’on a pour habitude de voir à la télévision. En soulignant notamment les problèmes à Hollywood et ce que l’on nous vend qui ne ressemble pas forcément à la réalité des choses. Mais l’humour ne tombe pas toujours juste non plus. L’équilibre n’est donc pas au sommet de son art et c’est dommage. Les personnages secondaires, bien que très sympathiques eux aussi, sont parfois un peu trop à côté, cachés derrière Nicole et sa présence qui il faut bien le dire, fait la série en elle-même. Mais c’est aussi là que Veronica entre en jeu. Incarnée par Jen d’Angelo, la meilleure amie de Nicole sait briller à de rares occasions. C’est très étrange comme sentiment car finalement Loosely Exactly Nicole m’a vraiment déçu mais a réussi aussi à me séduire. Le paradoxe me plaît et change de ce que j’aurais réellement pu imaginer. Finalement, Loosely Exactly Nicole a beau ne pas être la comédie la plus mémorable, certains éléments narratifs qu’elle nous propose savent changer la donne.

Note : 5/10. En bref, grâce à une héroïne attachante et quelques bons moments, Loosely Exactly Nicole ne s’en sort pas trop mal. Mais l’ensemble reste trop pâle pour être la brillante série que cela aurait pu devenir.

Commenter cet article