Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Lucifer. Saison 2. Episodes 6 et 7.

15 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Lucifer

Critiques Séries : Lucifer. Saison 2. Episodes 6 et 7.

Lucifer // Saison 2. Episodes 6 et 7. Monster / My Little Monkey.


Plus le temps passe et plus je me dis que Lucifer est un beau gâchis. La série est bonne et elle n’est pas le phénomène qu’elle mériterait probablement d’être. Peut-être aussi que ses audiences pas brillantes lui permettent de ne pas prendre le melon et donc de délivrer encore de solides épisodes contrairement à ce qu’a vécu Empire après sa première saison. « Monster » est une nouvelle fois une aventure intéressante. Après tout, avoir un épisode d’Halloween dans Lucifer a du sens. La série se prête parfaitement au genre et l’ensemble est particulièrement sympathique. Pourtant, c’est loin d’être l’épisode le plus fun de Lucifer pour autant et c’est là que c’est d’autant plus étonnant. Car au delà du cold-open (l’histoire de ce mariage étrange dans un cimetière), il n’y a pas grand chose de très fun dans l’épisode. Du coup, Lucifer se concentre sur d’autres choses qui elles s’avèrent réellement intéressantes. Le développement de l’univers et des personnages fait mouche pendant que le tout évolue à sa façon. Cet épisode gère avant tout l’après mort d’Uriel. Dans l’épisode 2.05, Lucifer tuait son frère alors qu’au fond Lucifer n’est pas un tueur. Il punie mais en enfer, tous les gens qu’il a punit étaient déjà morts. C’est là que les conséquences sont intéressantes.

L’histoire se concentre sur le symbole qu’est Lucifer dans la série et la façon dont il gère un acte qui est en train de le muer. C’est donc avec une âme d’homme blessé par ce qui s’est passé que l’on retrouve Lucifer. Les personnages féminins ont toute leur importance dans cet épisode, notamment Chloe ou encore le Dr Linda. La façon dont Lucifer utilise ses personnages me fascine et cela change complètement de ce que l’on a pour habitude de voir. La série cherche à proposer encore une fois quelque chose de différent. « Monster » est donc un épisode du changement pour la série, celui qui fait basculer l’ensemble vers un truc plus émotionnel. La dynamique entre Chloe et Lucifer est d’ailleurs très forte ce qui permet d’apporter une nouvelle charge émotionnelle. Lucifer a besoin de ça et les scénaristes démontrent leur capacité à renouveler l’ensemble. Ce qui me fait cependant peur désormais c’est le fait que FOX ait confirmé la saison 2 pour 22 épisodes (alors qu’au départ seul 13 épisodes étaient prévus). Je me demande s’ils vont réussir le passage ou bien s’ils vont se gourer complètement comme cela a déjà pu être le cas avec Sleepy Hollow par exemple qui a raté le coche quand FOX a décidé d’aller au delà des 13 épisodes prévus au départ.

« My Little Monkey » est encore meilleur. Après la transition de l’épisode précédent, Lucifer parvient à changer quelque chose d’autre. Ces derniers temps, le développement des personnages est importants. Lucifer n’a de cesse de faire évoluer ses personnages dans cet univers si particulier. Chloe Decker est remisée un peu aux abords des histoires de Lucifer ce qui permet de donner au héros une vraie place de héros. Il n’est plus caché derrière une potentielle romance qui pourrait très bien ruiner complètement la série. Non, Lucifer est totalement différente et c’est pour cela que la série me fascine. Elle sa cette façon de faire et l’évolution de la relation entre Chloe et Lucifer dans l’épisode précédent permet aussi d’aller de l’avant sans tomber dans certains poncifs. Car la dynamique de ces deux personnages ne fonctionne pas comme les autres. Lucifer n’est donc pas qu’une série procédurale. C’est aussi une série fantastique avec une mythologie, une série familiale (avec toute la dynastie de Lucifer, Uriel et leur mère), une série avec un brin de romance sans être totalement de la romance, une série dramatique qui sait gérer les émotions de ses personnages, une série avec de l’humour, etc.

Mais cet épisode est le premier épisode de la saison qui donne une aussi grande place à Chloe. L’épisode parvient à la mettre en avant après avoir décidé durant les 6 épisodes précédents de lui donner un rôle très secondaire. C’est un retour satisfaisant pour elle qui fonctionne particulièrement bien. Au delà des développements personnels qui sont très importants, c’est surtout un épisode qui se donne de la place pour tout un tas d’autres choses. Le cas de la semaine est lui aussi plutôt bien fichu dans le sens où il permet de démontrer ce qui rend le personnage de Chloe si intéressant. Au fond, le personnage de Chloe avait aussi besoin de ça car elle est dans l’ombre du héros mais reste un personnage dont Lucifer et son univers ont besoin. Par ailleurs, Dr Linda et Maze ont beaucoup moins de place par rapport à Chloe et pour des raisons logiques. Mais les scènes de ces deux personnages dans cet épisode sont là aussi très importantes. Finalement, si Lucifer est réellement en train de changer, ces deux épisodes parviennent à prouver que la série a des tas de forces. A certains moments, Lucifer me fait penser à Castle (et ce n’est pas forcément une bonne comparaison) mais malgré les ressemblances sur certains points, je trouve Lucifer plus maligne que sa consoeur. La vision de son propre univers est large et riche alors que le monde de Castle restait assez étroit finalement.

Lucifer ne se repose pas sur une romance et un duo de flics funkys. Lucifer repose sur tout un tas de choses différentes, plus intéressantes que l’on aurait probablement pu l’imaginer au premier abord.

Note : 7/10 et 8.5/10. En bref, encore deux solides épisodes.

Commenter cet article