Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scream Queens. Saison 2. Episode 5.

16 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Scream Queens

Critiques Séries : Scream Queens. Saison 2. Episode 5.

Scream Queens // Saison 2. Episode 5. Chanel Pour Homme-icide.


Après une pause forcée de près d’un mois entre les World Series et les élections, Scream Queens revient. Je crois que personne n’attendait le retour de la série mais peu importe. Ce nouvel épisode marque plutôt bien la transition dans la seconde partie de la saison. Après les meurtres de l’épisode précédent, Scream Queens revient avec les conséquences. On reprend alors l’histoire pile poil où on l’avait laissé dans l’épisode 2.04. Mais cet épisode fait surtout évoluer l’histoire de la saison de façon assez rapide. Le seul truc que je trouve dommage là dedans c’est que Denise Hemphill est belle et bien morte. Enfin, en quelque sorte. C’est dommage car Denise était l’un des meilleurs personnages… D’une certaines façon, les scénaristes ont déjà élaboré une porte de sortie si jamais Denise devait revenir. Car si Munsch dit aux Chanel que Denise est décédée, elle avoue plus tard à Zayday que Denise a un coeur qui bat encore… Elle est cliniquement en mort cérébrale mais Scream Queens peut encore la faire revenir à la vie. Après tout, dans cet hôpital tout peut arriver… Si cet épisode fait réellement avancer l’histoire, on sait pertinemment que Denise ne va pas revenir. Ce serait tout de même un peu beaucoup à avaler d’un coup. Surtout que ce n’est pas comme si Scream Queens jouait déjà dans la cour du too-much et qu’elle a décidé de ralentir le rythme cette année.

Quoi qu’il en soit, si jamais Scream Queens était renouvelée pour une saison 3 (ce qui ne se fera jamais à moins que FOX soit la chaîne la plus folle du monde), Denise peut revenir ! Dans un registre différent, Hotchkiss était un patient sympathique. Sa maladie incurable laisse à la série l’occasion de détendre un peu l’atmosphère. Scream Queens se transforme assez souvent cette année en série médicale pour des cas ultra désespérés qui sont sensés être guéris par une équipe qui au fond, il faut bien l’avouer, n’y connait rien à la médecine. La série n’a jamais cherché à être cohérente de ce point de vue là mais je dois avouer que je trouve ça fun. Taylor Lautner commence de son côté à montrer un peu plus de la vraie nature de son personnage. La scène finale nous laisse avec un classique de film d’horreur, ce qui est une bonne nouvelle pour la suite. Taylor Lautner est l’un des meilleurs ajouts au casting de Scream Queens avec John Stamos. Nous avons aussi l’arrivée de nouvelles Chanel (#7 et #8). Toutes ces histoires de filles atteintes de syndromes différents n’a pas de grand intérêt. Mais Marguerite et Morfan n’ont pas besoin d’être très présentes non plus. On sent qu’elles ne sont là que pour apporter un peu de chair fraîche à Green Meanie.

Enfin, l’histoire de Tristan est donc parfaite pour apporter un peu de matière à Scream Queens. La série a besoin de nous faire comprendre qui sont ses personnages. Mais ce que je ne comprend pas trop c’est ce qu’il va advenir d’Hester. Cette dernière est un personnage étrange mais je ne pense pas que cela soit Green Meanie, ce serait une réponse trop facile à la saison. Finalement, Scream Queens continue de nous proposer des références sympathiques et quelques révélations qui font avancer l’histoire drastiquement. C’est quelque chose dont la saison avait réellement besoin.

Note : 6/10. En bref, derrière sa connerie, Scream Queens continue de proposer quelque chose d’assez divertissant dans une saison qui ne s’impose aucunes limites.

Commenter cet article