Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Supergirl. Saison 2. Episode 7.

23 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Supergirl

Critiques Séries : Supergirl. Saison 2. Episode 7.

Supergirl // Saison 2. Episode 7. The Darkest Place.


Le problème de Supergirl c’est qu’elle n’a pas totalement appris des erreurs commises l’an dernier. En effet, elle a beau continuer à faire des choses sympathiques dans cette seconde saison et notamment dans cet épisode, mais au delà des interactions entre les personnages que je trouve plutôt bien fichues, l’épisode nous balance tout un tas de trucs dans la figure en pensant que certaines fonctionneront. Ce n’est pas comme cela qu’il faut fonctionner, surtout quand une série comme celle-ci est encore en pleine mutation. Cet épisode est plein de révélations qui vont forcément avoir des conséquences sur la suite de la série mais tout est mal fichu. L’épisode est construit de façon étrange, laissant donc peu de place pour se prendre au jeu de ces révélations. Il n’y a pas vraiment d’intrigues plus importantes qu’une autre, juste un pot pourri qui mélange tout un tas de trucs. L’épisode jongle entre les intrigues, les personnages et les séquences mais avec peu d’intérêt pour elle, ce qui à l’issue donne l’impression que la série se moque un peu de nous et qu’elle ne cherche pas à faire fonctionner l’ensemble des choses qu’elle met en place. C’est compliqué et pas suffisamment clair alors que cela aurait pu être beaucoup plus fun à suivre. La révélation que Hank Henshaw est toujours en vie et a été transformé en un cyborg par Project Cadmus est une révélation importante.

Pourtant, Supergirl n’a pas su vraiment rendre la révélation passionnante. C’est comme si nous balancer des révélations à la figure pourrait suffire à notre appétit, sauf que ce n’est pas de cette façon qu’il faut prendre les choses, surtout quand Supergirl est encore fragile des changements qu’elle a opéré cette année. Notamment au travers du personnage d’Alex et ses histoires personnelles alors qu’elle a enfin accepté son homosexualité (ou bisexualité) et qu’elle peut aussi l’assumer face à celle qu’elle aime (mais qui ne l’aime pas en retour). C’est compliqué là aussi et comme si cela ne suffisait pas, l’épisode choisit d’en faire encore un peu plus avec J’onn qui découvre que M’gann est un White Martian et que Jeremiah Danvers était le Phanthom of the Cadmus depuis toutes ces années. C’est sans parler de l’histoire de James qui continue d’être la partie la moins passionnante de Supergirl alors qu’il y avait un léger rebond la semaine dernière. L’amitié entre James et Winn continue d’être sympathique à suivre mais cela ne peut clairement pas faire la série dans son intégralité. On a besoin de choses dans lesquelles mordre et je crois que malheureusement Supergirl ne sait pas trop comment s’y prendre actuellement. Nous verrons comme cela évolue sur la longueur et j’ai envie de faire confiance à la série mais je dois avouer que je suis un peu perdu.

Note : 5/10. En bref, l’épisode n’est pas fondamentalement mauvais mais disons qu’il est mal structuré et perd le spectateur dans cette volonté de raconter plein de trucs sans cohésion.

Commenter cet article