Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sweet/Vicious. Saison 1. Pilot & Episode 2.

12 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sweet Vicious

Critiques Séries : Sweet/Vicious. Saison 1. Pilot & Episode 2.

Sweet/Vicious // Saison 1. Episodes 1 et 2. Pilot / The Blueprint.


On n’entend plus parler des séries de MTV. Ces derniers temps, MTV a lancé trois nouvelles séries et on ne parle d’aucune d’entre elles. Il faut dire que Loosely Exactly Nicole ou encore Mary + Jane ne sont pas des séries exceptionnelles qui méritent le coup d’oeil dans le sens où elles n’apportent rien de neuf. Pour ce qui est de Sweet/Vicious, les réponses sont différentes. Créée par Jennifer Kaytin Robinson (The Samurai of Strongsville, Ohio) la série propose une histoire originale avec un angle d’humour noir bienvenu. Au premier abord, Sweet/Vicious n’est qu’une histoire de deux vigilantes (incarnées par Eliza Bennett et Taylor Dearden) qui, la suite, mettent un masque afin de tabasser les hommes qui ont été accusés d’agression sexuelle sur le campus. Ce petit duo est amusant et l’on s’attache rapidement à l’histoire de ces deux femmes. Sweet/Vicious me donne d’un côté l’impression de retrouver l’humour britannique des séries pour adolescent(e)s et en même temps de voir quelque chose qui se rapproche un peu de l’univers des comics (après tout, visuellement c’est travaillé dans ce sens là).

Durant la journée, Jules est la parfaite étudiante américaine. Elle fait même partie d'une des confréries de son université. Mais cette dernière garde un lourd secret : elle a été victime d'un viol commis sur le campus. Bien décidée à faire payer le responsable et à empêcher que cela ne se reproduise, Jules décide de faire justice, elle-même, la nuit. Aidée par Ophelia, une étudiante en droit, hacker et dealer, elle part en quête de vengeance...

Sweet/Vicious a au moins l’originalité de faire des choses différentes et de proposer une histoire qui sort des sentiers battus. Sweet/Vicious peut donc parler d’agressions sexuelles tout en étant capable de créer des petites séquences funs (notamment dans le premier épisode quand l’une frappe un homme qui se retrouve inconscient) mais la façon dont tout cela est exploré me plaît. Cette série ne cherche pas la violence gratuite mais à justifier la violence dès qu’elle emploie. C’est un peu une série de super-héros sans l’être totalement. Disons que c’est comme si des gens avaient été inspirés par les super-héros pour se créer des personnages de vigilante. Il est assez rare de voir des séries qui parlent bien de violences sexuelles. Il y a Law & Order SVU certes, mais justement le ton ici est différent. On nous raconte l’histoire du point de vue d’adolescentes et c’est pour ça que j’aime beaucoup cette aventure. MTV a bien fait de faire confiance à Sweet/Vicious car la série sait démontrer qu’elle en a dans le ventre et surtout qu’elle est capable de s’amuser. Encore une fois, voici une série avec des héroïnes. Dans le second épisode, quand elles découpent le cadavre dans le cimetière, le spectateur comprend d’autant plus ce que la série tente de faire visuellement et j’aime beaucoup. En espérant que la série ne passe pas inaperçue.

Note : 7/10. En bref, une agréable surprise parlant d’un sujet grave avec un ton original.

Commenter cet article

x 12/11/2016 13:32

Vu comment la culture du viol est totalement intégré dans notre société, cette série ferait du bien à certains.