Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Crown. Saison 1. Pilot.

6 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Crown

Critiques Séries : The Crown. Saison 1. Pilot.

The Crown // Saison 1. Episode 1. Wolferton Splash (Pilot).


Peter Morgan est un homme ambitieux. En effet, raconter l’histoire de la Reine Elizabeth II (qui est encore sur le trône du Royaume Uni) n’est pas ce qu’il y a de plus facile. Mais ce n’est pas la première fois que le créateur et scénariste raconte l’histoire d’une personnalité de pouvoir et encore moins Elizabeth II puisqu’il a déjà raconté avec The Queen (de Stephen Frears) l’histoire de l’après Diana du point de vue d’Elizabeth II. On lui doit également des films comme Le dernier roi d’Ecosse ou encore l’adaptation de l’histoire du fameux débat entre Frost et Nixon. A chaque nouvelle séquence, The Crown brille par sa volonté d’être une grande série. Et ce premier épisode le démontre plutôt bien. Encore une fois, nous avons une série qui parle de pouvoir entre les mains d’une femme. C’est très étrange comme sentiment mine de rien que de voir autant de femmes de pouvoir dans les séries. J’aime beaucoup mais c’est comme si les séries voulaient toutes rattraper leur retard. Quoi qu’il en soit, The Crown utilise à merveille son héroïne et impose rapidement un style aussi bien familier qu’étonnant. On ne sait pas si The Crown va aller jusqu’à l’ascension de la Reine Elizabeth II. Mais je dois avouer que j’aurais adoré en apprendre un peu plus sur sa jeunesse avant qu’elle ne monte sur ce fameux trône.

La série se concentre sur la Reine Elizabeth II, alors âgée de 25 ans et confrontée à la tâche démesurée de diriger la plus célèbre monarchie du monde tout en nouant des relations avec le légendaire premier ministre Sir Winston Churchill. L’empire britannique est en déclin, le monde politique en désarroi… une jeune femme monte alors sur le trône, à l’aube d’une nouvelle ère.

La série n’est pas vraiment faite pour ça et cela se voit très rapidement. Mais peu importe car globalement Claire Foy donne tellement de coeur à l’ouvrage qu’elle ne déçoit jamais. Sous les traits de l’une des Reines les plus influentes du monde, elle ne rechigne pas et parvient à délivrer une prestation brillante, à la fois tendre mais aussi brute. Cet épisode se concentre en grande partie sur la façon dont Elizabeth va accéder au trône, d’autant plus avec les problèmes de santé de George VI (incarné par un Jared Harris plutôt convaincant lui aussi). George VI est aussi connu du cinéma musique Colin Firth l’a incarné dans Le Discours d’un Roi. L’épisode ne perd jamais de temps et c’est presque dommage. Il y a certains moments où j’aurais apprécié que The Crown puisse donne un peu plus de place à certaines choses et ne pas nous donner l’impression qu’elle fait impasse sur tout un tas de trucs mais globalement cela fonctionne et c’est déjà une très bonne chose. Accessoirement, le casting est très solide. Pas seulement pour l’héroïne mais également pour les personnages secondaires qui eux aussi font leur petit effet. La série se repose d’ailleurs énormément sur son casting pour faire son effet. Malgré ce petit problème de démarrage, globalement le tout fonctionne très bien.

Finalement, The Crown est une agréable surprise qui parvient à dépeindre aussi un univers et surtout le style de l’époque. Comme Downton Abbey en son temps. Mais contrairement à cette dernière, The Crown est plus intéressée par quelque chose de très minutieux, loin du mélodrame que peut être la série de ITV par exemple. Car The Crown a une démarche à suivre, qui reste intéressante tout au long de ce premier épisode. On n’en demande réellement pas moins de la part de cette dernière et c’est déjà une très bonne nouvelle.

Note : 8/10. En bref, un solide premier épisode.

Commenter cet article