Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Too Close to Home. Saison 1. BILAN.

10 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Too Close to Home

Critiques Séries : Too Close to Home. Saison 1. BILAN.

Too Close To Home // Saison 1. 8 épisodes.
BILAN


Tyler Perry met les mains dans le cambouis. Après The Haves and the Have Nots, après If Loving You is Wrong, il nous a offert Too Close To Home. Si cette série est destinée à TLC (et non pas à OWN pour les deux précédentes), il s’agit du troisième soap que le créateur/producteur/acteur/scénariste/réalisateur créé. Bien évidemment que dans cette série il a aussi la main mise sur tout ! De l’écriture à la réalisation. Au fil des épisodes, Too Close To Home n’a rien de bien exceptionnelle mais elle conserve malgré tout les atouts et les charmes d’un petit soap de l’après-midi. Car c’est clairement ce qu’est Too Close To Home, rien de plus qu’un soap que l’on pourrait savourer avec le café à la place des Feux de l’Amour. La série est un brin chaotique et durant les huit épisodes qui composent cette première saison, on a l’impression que Too Close To Home s’égare un peu trop rapidement. On pourrait croire que l’on suit l’histoire d’une jeune femme prise dans un scandal sexuel politique mais non, c’est une série qui raconte bien d’autres choses encore sur tout un tas d’autres personnages. Je n’ai pas spécialement passé un mauvais moment durant cette première saison de Too Close To Home mais l’on sent que les personnages manquent cruellement de direction et de structure. La série veut tellement raconter de choses différentes que l’on s’égare un peu trop facilement.

Au centre de Too Close To Home, on retrouve Anna (incarnée par Danielle Savre), une jeune femme propre sur elle qui travaille à la Maison Blanche et qui a convaincu tout le monde autour d’elle que ses parents sont riches. Ce que je trouve intéressant là dedans c’est que le point de vue est différent. Tout ne part pas dans tous les sens tout de suite et certaines intrigues savent encore être suffisamment efficaces pour que l’on passe un agréable moment. Avec le personnage d’Anna, on sent clairement que Tyler Perry veut raconter quelque chose. Too Close To Home et l’enrobage de la série n’est donc qu’une excuse pour raconter l’histoire d’Anna. Car au fond il n’y a qu’elle qui vaut réellement le coup d’oeil là dedans. Le reste manque toujours un peu de punch narratif. Tyler Perry nous a cependant habitué à beaucoup mieux. Je préfère largement les deux soaps qu’il a créé pour OWN pour la simple et bonne raison que les intrigues sont un peu plus palpitantes et que l’ensemble apparaît beaucoup plus sulfureux que Too Close To Home ne semble vouloir l’être. Un scandale sexuel en politique ? C’est une bonne idée mais il faut être à la hauteur des attentes de ce point de vue là et pour le coup j’ai été réellement déçu du résultat.

Nous avons également Heather Locklear au casting ce qui n’est pas si mal que ça. Elle incarne la première dame à la Maison Blanche. Elle est parfaite dans ce rôle là, à la fois élégante et perfide. C’est pour cela que le personnage ne pouvait pas être incarné par quelqu’un d’autre. Too Close To Home a donc des atouts mais aussi de gros défauts. Et parmi ces défauts il y a l’ennui. Durant cette première saison rares sont les moments où l’on peut réellement s’extasier. En effet, on passe tellement de temps sur des détails insignifiants et des personnages un peu trop creux que forcément le résultat est complètement différent de ce que l’on pourrait souhaiter et/ou imaginer. Je m’attendais à quelque chose de légèrement différent et d’un peu plus fun. Après tout, Tyler Perry a déjà pu tester des tas de trucs dans ses deux précédents soaps. Et je me demande comment cela peut fonctionner dans If Loving You is Wrong et pourquoi il n’y arrive pas avec Too Close To Home. J’espérais vraiment voir quelque chose de complètement différent avec une série qui avait les moyens d’être palpitante, au moins au second degré. Mais il n’en est rien de tout ça et c’est bien ça le problème. Ainsi, Too Close to Home ne restera pas dans les annales. Elle est déjà renouvelée pour une saison 2 mais je ne suis pas sûr d’avoir envie de revenir.

Note : 3/10. En bref, déception ennuyeuse malgré quelques sympathiques idées et notamment le personnage d’Anna.

Commenter cet article