Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Westworld. Saison 2. Episode 6.

8 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Westworld

Critiques Séries : Westworld. Saison 2. Episode 6.

Westworld // Saison 1. Episode 6. The Adversary.


Maeve me plaît depuis le début. Thandie Newton est réellement parfaite dans ce rôle. Mais si j’aime beaucoup Maeve c’est aussi car elle n’est pas un personnage comme les autres. C’est le seul personnage dans l’univers de Westworld qui fait réellement le lien entre les salles d’opérations du parc d’attraction et le parc en lui-même. La scène finale de cet épisode est brillante car elle parvient à revenir sur ce qui nous avait été déjà présenté plus tôt dans la saison quand elle s’était réveillée et était consciente de cette salle d’opération. Tout au long de l’épisode, Westworld nous prépare à cette scène finale mais cette scène finale n’est pas que celle de Maeve. C’est aussi celle d’autres personnages qui s’imposent au fil des épisodes et qui donnent eux aussi le ton de ce qui va suivre. Après tout, on apprend petit à petit de la fin de la saison (même si ce n’est que le début de la seconde partie). Cette semaine, Elsie remonte la piste de l’émetteur et Bernard découvre le secret de Ford. Pour ce qui est de Bernard et Ford, l’histoire continue encore une fois son bout de chemin mais avec des révélations au bout du tunnel. J’ai reproché la semaine dernière le fait que Westworld gardait trop de secrets pour elle. En révélant un peu plus de choses cette semaine elle m’a remis dans le bain jusqu’au cou.

Westworld me fascine car c’est un univers qui dans un sens nous est familier mais ne l’est pas totalement. Tout est fait pour que l’on n’ait pas l’impression d’avoir déjà vu cette série des dizaines de fois auparavant, ce qui est une très bonne chose. Maeve apparaît comme un solide personnage qui construit sa personnalité au fil des épisodes et qui a un fil rouge particulièrement excitant. Au delà de la nudité de Thandie Newton tout au long de l’épisode qui plaira à certains aficionados des séries HBO, c’est peut-être bien elle qui va nous ouvrir les portes des secrets de la mythologie. En tout cas, elle nous permet de comprendre certaines choses au fur et à mesure qu’elle les comprend elle-même. C’est un choix narratif judicieux qui permet de faire des révélations au compte goutte tout en nous intéressant à un personnage qui est un peu notre oeil de Moscou. Si Maeve sort du lot, la semaine dernière c’était surtout Dolores. Les personnages féminins dans Westworld sont soignés jusqu’au bout des ongles. Ce sont elles qui sont les plus fortes finalement, elles qui sont prêtes à avilir l’homme. La fascination de la femme est quelque chose qui rend la série encore plus palpitante. L’Homme en Noir reste l’un des personnages clés (et fort) de Westworld mais les femmes savent tirer leur épingle du jeu plus que tous les autres personnages de la série.

Même Ford à côté fait pâle figure à côté de Dolores et de Maeve. Même de Bernard finalement. Teddy et l’Homme en Noir sont de leur côté toujours dans cette quête incessante mais fascinante. Dans un sens, ce duo de personnage permet à l’homme en noir de prendre de l’ampleur et de ne plus être un personnage solitaire en quête de quelque chose qui ne venait pas vraiment. En transformant un peu la narration, notamment sur l’épisode et son intrigue principale, Westworld continue d’utiliser des procédés narratifs qui me plaisent énormément. Finalement, le paradoxe qu’il y a entre ces grandes plaines de l’ouest américain et ces laboratoires sombres et peu lumineux créé un contraste fascinant. Chacun des deux lieux est propice à quelque chose et Westworld utilise le tout de façon intelligente et soignée. Finalement, la série prouve qu’elle se soucie des détails et de l’évolution de ses personnages après le léger coup de mou de la semaine dernière. C’est donc avec « The Adversary » que l’on n’est pas contre poursuivre l’aventure Westworld plus que jamais…

Note : 10/10. En bref, un sans faute.

Commenter cet article