Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Insecure (Saison 1, 8 épisodes) : nouveau départ pour une nouvelle vie

29 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Insecure

Insecure (Saison 1, 8 épisodes) : nouveau départ pour une nouvelle vie


Issa Rae débarque. HBO lui a offert la chance d’avoir sa série. Qu’elle a créée, qu’elle a écrit, qu’elle produit et puis dont elle incarne l’héroïne. C’est encore assez rare pour être noté qu’une femme afro-américaine ait autant de postes sur une création et sincèrement, c’est une très bonne chose. Insecure apporte une vraie diversité culturelle, une autre façon de pensée mais aussi la vision d’une femme sur le monde qui nous entoure. Insecure devient rapidement cette petite série chaleureuse devant laquelle on passe de beaux moments, toujours soignés. Tout est réglé comme du papier à musique autour de l’histoire de cette jeune femme, Issa, vivant et travaillant à Los Angeles. Alors que le terrain de jeu de beaucoup trop de séries de HBO est New York, Insecure se déroule à Los Angeles et ce changement de décor est clairement le bienvenu. Il apporte une vraie fraîcheur que l’on n’avait pas vu depuis longtemps. J’adore New York mais découvrir la vie d’une autre ville dans une comédie dramatique de ce genre là, c’est à mon sens ce dont on avait tous besoin. Car oui, Insecure est la série dont on avait besoin. Elle sait aller en profondeur tout en restant simpliste, sans jamais en faire des tonnes. La série parvient de cette façon à être incisive, poignante, drôle et j’ai l’impression que l’on ne voit pas ça assez souvent sur nos écrans.

A certains moments, j’ai pensé à un penchant masculin pour Master of None ou des séries de ce genre là mais Insecure est encore différente. Non seulement car c’est une femme qui est à sa place, que le lieu est presque unique et que la façon de traiter le tout est vraiment différent. Insecure n’est pas une série qui est là pour rien dire. Elle veut nous raconter des choses, sans pour autant chercher à être une série sur quelque chose en particulier. C’est un sentiment assez étrange mais qui fonctionne à merveille. La série se concentre alors sur une femme et ses expériences de la vie. Jusque là, on pourrait se dire que Insecure est une vaste fumisterie et que l’on se moque de nous. Loin de là. Il y a un brin de drame relationnel, de problèmes professionnels, d’histoires de la vie quotidienne racontées avec un ton particulier et original. De plus, l’héroïne est grandement optimiste dans la vie, ce qui nous permet de l’apprécier encore plus. L’humour est toujours bien écrit alors que la série préfère rire de tout plutôt que de se morfondre dans ce qu’elle raconte. Je suppose que Insecure s’inspire énormément des expériences d’Issa Rae mais cela ne fait que renforcer le sentiment que ce qui nous est conté est aussi l’histoire vraie d’une femme.

Derrière Insecure ne se cache pas non plus un message caché. Mais le portrait d’Issa Rae de la vie d’une femme afro-américaine est déjà surprenant. Car la façon dont tout cela est écrit ne l’est pas fait dans un but précis. Issa a un boulot, un homme, de supers amis. Elle est éduquée, talentueuse et aussi très éveillée face au monde qui l’entoure tout en restant un brin timide. Elle ne se sent pas toujours à sa place et c’est ce qui la rend dès le premier épisode attachante et touchante. On a envie de la prendre dans nos bras et de lui dire que tout va bien se passer. Elle travaille pour une association sans but lucratif mais elle ne cherche pas à sauver le monde et rien que ça, c’est un message parmi tant d’autres que Insecure développe à sa façon. La série ne cherche pas à faire la morale et donc à en faire des caisses, juste à raconter la vie de cette femme avec ses tracas et ses moments de joies les plus simples et les plus sincères. La clé de la série et de sa réussite est dans la façon de narrer le tout. Le ton est résolument différent de ce que l’on a pour habitude de voir sur HBO (tout en restant proche du style HBO visuellement surtout) et en plus de ça, rien n’est laissé au hasard. Car tout est fait pour que l’on ne se pose pas de questions, juste que l’on se laisse bercer par la belle histoire que l’on a en face de nous.

C’est sans compter sur la bande originale qui en plus d’être séduisante parvient à nous plonger encore mieux dans cet univers. Co-créée avec Larry Wilmore, la série comprend rapidement où elle doit aller pour ne jamais nous ennuyer. En seulement huit épisodes on n’a qu’une seule envie : revenir. Cela tombe bien puisque HBO a déjà renouvelée Insecure pour une saison 2 de huit nouveaux épisodes. En espérant que cela soit toujours aussi savoureux car j’en ai déjà l’eau à la bouche.

Note : 8/10. En bref, une agréable surprise.

Commenter cet article