Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Alliés (2016)

13 Décembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Alliés (2016)

Alliés // De Robert Zemeckis. Avec Brad Pitt, Marion Cotillard et Jared Harris.


Plus connu pour soit-disant être le film qui a fait divorcer Brad Pitt et Angelina Jolie, Alliés c’est avant tout une histoire d’espionnage et de romance. Ce que je regrette tout particulièrement avec Alliés c’est son incapacité à surprendre correctement le spectateur. Tout est plutôt prévisible et ce même si au premier abord, Alliés a tous les arguments possibles et imaginables pour faire un bon film. Si Alliés m’a déçu, cela ne veut pas pour autant dire que le film est mauvais. Disons qu’il ne va jamais dans la direction où il devrait aller pour réellement nous surprendre et ‘non se retrouve alors avec une épopée superficielle qui manque cruellement de fond et se contente de ce qu’il y a une surface. Le scénario de Steven Knight (Taboo, Peaky Blinders, mais avant tout le créateur du jeu Qui veut Gagner des Millions ?) ne fonctionne donc pas toujours comme il devrait. En laissant pas mal de place à de longues scènes de romance entre les deux héros, Alliés choisit rapidement son camp. Ce ne serait pas un film d’espionnage et de guerre avec de l’action dans tous les sens. De plus, le film se laisse emporté par son visuel et ses décors, sûrement là pour emballer Brad Pitt et Marion Cotillard comme des cadeaux de Noël mais il aurait été bien de pouvoir voir quelque chose d’un peu plus construit d’un point de vue narratif.

Casablanca 1942.  Au service du contre-espionnage allié, l’agent Max Vatan rencontre la résistante française Marianne Beauséjour lors d’une mission à haut risque. C’est le début d’une relation passionnée. Ils se marient et entament une nouvelle vie à Londres. Quelques mois plus tard, Max est informé par les services secrets britanniques que Marianne pourrait être une espionne allemande. Il a 72 heures pour découvrir la vérité sur celle qu’il aime.

Ce n’est pas tout de travailler le visuel. Robert Zemeckis (Retour vers le Futur, Le pôle express, Seul au monde) est connu pour ses films ambitieux. Visuellement, Alliés est plutôt bon dans son ensemble. Le film a de vraies idées et nous emporte grâce à ce Casablanca de 1941 reconstitué, grâce à ce Londres des années 40 particulièrement beau. De plus, visuellement la caméra de Robert Zemeckis lèche le tout dès qu’elle le peut. C’est assez étonnant et je dois avouer que je ne m’y attendais pas nécessairement. Comme à entendre Brad Pitt parler autant français durant tout le film. Je sais qu’il a appris la langue de Molière mais je ne savais pas qu’il pouvait autant parler dans un film. C’est mignon comme tout et cela permet de donner au film une vraie pertinence historique sur ce qu’il tente de nous raconter. Après tout, le personnage de Brad Pitt est là pour travailler avec la résistance française et libérer notre pays. Alors s’il ne parle pas français… ce serait vraiment dommage. Sans compter qu’à côté de lui Marion Cotillard est inspirée. J’ai trouvé l’actrice beaucoup plus intéressante ici que dans certains films dans lesquels elle a joué ces dernières années. Jamais potiche, jamais plante verte, l’actrice montre les crocs si nécessaire et arbore un sourire malicieux séduisant..

Qu’attendre de Alliés ? Pas grand chose finalement à partir un divertissement d’espionnage se déroulant en pleine Seconde Guerre Mondiale. L’époque a été vue et revue au cinéma, ce qui ne fait pas d’Alliés un film original et le traitement romancé est là aussi un truc que tout le monde connaît. Du coup, Alliés arrive un peu en fin de peloton.

Note : 5.5/10. En bref, un film d’espionnage romancé sur fond de Seconde Guerre Mondiale sympathique mais pas vraiment brillant non plus.

Commenter cet article