Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Vaiana, la légende du bout du monde (2016)

5 Décembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Vaiana, la légende du bout du monde (2016)

Vaiana, la légende du bout du monde // De John Musker et Ron Clements. Avec la voix VF de Cerise Calixte et Anthony Kavanagh.


Le duo de réalisateur de Aladdin et La princesse et la grenouille sont de retour pour de nouvelles aventures très Disney. Cela faisait un moment que je n’avais pas vu un film qui ressemble aux bons vieux Disney de mon enfance. Je dirais que c’est depuis La Reine des Neiges (et encore…). Les deux réalisateurs ont su plutôt bien nous faire retrouver l’esprit d’antan même si la 3D a forcément dénaturé un peu le genre. Mais le film veut nous raconter une aventure rocambolesque sur les mers au milieu des îles de l’Océanie. On ne peut pas parler d’autre chose que de Vaiana quand on parle d’une jeune fille qui s’émancipe, de chansons et de tout un tas d’autres ingrédients qui font le succès de ce cinéma là. Tous les poncifs Disney sont donc présents pour une aventure joyeuse qui donne la pèche en sortant de la salle. Malheureusement, il n’y aura pas de chansons mémorables dans ce film comme Let it Go a pu l’être pour La Reine des Neiges. Mais l’on ne peut pas tout demander non plus à Disney. Il s’agit par ailleurs du premier film en 3D des deux réalisateurs. Et visuellement ils ont compris ce qui fonctionnait. Sincèrement, je ne m’attendais pas du tout à ce que cela soit aussi beau mais je suis forcé de constater qu’ils savent ce qu’ils font quand ils font de l’animation.

Il y a 3 000 ans, les plus grands marins du monde voyagèrent dans le vaste océan Pacifique, à la découverte des innombrables îles de l'Océanie. Mais pendant le millénaire qui suivit, ils cessèrent de voyager. Et personne ne sait pourquoi...
Vaiana, la légende du bout du monde raconte l'aventure d'une jeune fille téméraire qui se lance dans un voyage audacieux pour accomplir la quête inachevée de ses ancêtres et sauver son peuple. Au cours de sa traversée du vaste océan, Vaiana va rencontrer Maui, un demi-dieu. Ensemble, ils vont accomplir un voyage épique riche d'action, de rencontres et d'épreuves... En accomplissant la quête inaboutie de ses ancêtres, Vaiana va découvrir la seule chose qu'elle a toujours cherchée : elle-même.

Le film est par ailleurs très proche du folklore local, de la culture Polynésienne et Océanique. C’est une très belle histoire qui nous est raconté avec les raccourcis Disney mais je trouve que Vaiana représente aussi avant tout un film important de la filmographie du producteur. En effet, Pocahontas ou encore Mulan étaient aussi des films qui nous plongeaient dans une certaine culture, bien loin de celles que l’on a pour habitude de voir dans les films d’animation se déroulant sur le sol américain. Les personnages savent rapidement être touchants et notamment Vaiana. Rien que les premières images où on la voit toute petite était un grand moment plein de tendresse comme j’aime. Certaines séquences rappellent aussi les vieux Disney comme celle du crabe Tamatoa ou encore ces noix de coco pirates. Parfois, on se demande ce qu’ils fument chez Disney quand ils écrivent les films mais c’est de la bonne. La bande son (et les chansons) ne sont peut-être pas aussi mémorables que j’aurais pu l’espérer et à certains moments le film manque un brin d’émotions, préférant se concentrer sur l’humour et l’aventure. C’est un choix, peut-être stratégique aussi afin de ne pas donner le bourdon au spectateur mais Vaiana reste en tout cas un très beau film d’animation qui sans marquer les esprits au premier abord, fera surement fureur comme un film culte dans quelques années…

Note : 8/10. En bref, un très joli film d’animation. Soigné visuellement, le film délivre tous les ingrédients du bon vieux Disney d’antan mais en 3D…

Commenter cet article