Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 1. Episode 10.

17 Décembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Designated Survivor

Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 1. Episode 10.

Designated Survivor // Saison 1. Episode 10. The Oath.


Il s’agit du dernier épisode de Designated Survivor avait mars ! Il va donc falloir attendre un petit peu avant de savoir qui s’est fait tirer dessus. Est-ce Kirkman ? J’en doute. Il ne peut pas mourir étant donné qu’il est le héros désigné de la série. Mais d’un autre côté, cet épisode est mené tambour battant, rappelant par moment les meilleures heures de 24. C’est assez fou de voir comment Designated Survivor est capable de délivrer de solides épisodes avec des intrigues d’espionnage alors qu’elle a démontré aussi qu’elle avait de grandes faiblesses au début de la saison. Ici, les faiblesses de l’intrigue conspirationniste sont évitées afin de donner à la série un arrière goût de série d’action inspirée de 24. Pourquoi pas, mais alors il va falloir que la suite de la saison soit aussi efficace que 24. Ce qui serait pas mal c’est que l’action ne s’arrête pas après cet épisode, que la série s’engage dans une nouvelle direction et qu’elle se donne ainsi une nouvelle identité. Je crois que cet épisode permet aussi de voir Designated Survivor à son meilleur depuis le pilote. Il n’y a pas d’intrigues superflues qui ne servent à rien et tentent de remplir des épisodes pour ne rien dire, pas de mauvaises histoires de paternité ou je ne sais pas quoi d’autre. Juste une histoire qui se construit sur 40 minutes et délivre à la fin un joli cliffangher vieux comme le monde mais terriblement efficace.

Je suis donc plus excité que jamais à l’idée de découvrir la suite de Designated Survivor. Si certaines astuces narratives sont un peu faciles, l’ensemble tient debout. Après l’accident d’Hannah, l’histoire reprend tambour battant. Si elle réussi à s’enfuir, elle a perdu les dossiers classés qui révèlent les mensonges dans le casier militaire de MacLeish. Sans ce fichier, Hookstraten est incapable d’arrêter MacLeish ce qui nous embarque petit à petit vers le climax de l’épisode se situant lors de ce grand discours donné sur les marches du Congrès. Avec cet épisode, Designated Survivor fait du bon boulot et devient divertissante. C’est d’ailleurs le divertissement que j’attendais dès le départ alors que les intrigues de conspirations ont eu énormément de mal à sortir du lot au début de la saison. Je trouve qu’en plus de ça Kirkman s’est trouvé une vraie place que la série a su construire au fil des neuf épisodes précédents. Je ne sais pas encore totalement convaincu que Designated Survivor est capable de tenir les 22 épisodes de la saison mais ce que je sais c’est qu’elle a des capacités qu’elle peut démontrer ici. Cela change un peu de certaines intrigues ridicules sur des adolescents par exemple que la saison nous sert en plat réchauffé par moment.

Note : 9/10. En bref, rien à redire sur un épisode mené tambour battant. Quelques défauts ici et là mais rapidement oubliés derrière le solide divertissement offert.

Commenter cet article