Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 1. Episode 9.

9 Décembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Designated Survivor

Critiques Séries : Designated Survivor. Saison 1. Episode 9.

Designated Survivor // Saison 1. Episode 9. The Blueprint.


Je ne sais pas vraiment pourquoi la sauce Designated Survivor ne prend pas. Je ne parle pas avec moi bien entendu mais plutôt avec les téléspectateurs qui semblent avoir complètement délaissé la série au fil des semaines. Je suis d’accord qu’il y a eu quelques épisodes décevants, quelques problèmes narratifs ici et là mais globalement Designated Survivor reste une agréable surprise. Pas la meilleure série de l’année, mais en tout cas une série plaisante dans laquelle il n’est pas si difficile que ça de s’aventurer. Globalement, « The Blueprint » fonctionne d’ailleurs bien et délivre la dose de surprise que l’on peut attendre de la part de cette série. Peut-être que justement c’est trop attendu mais dans ce sens là, les choses fonctionnent et les choix narratifs qui sont faits tout autant. Designated Survivor reste intelligente mais le problème c’est que c’est aussi une série qui gère des problèmes qui existent dans le monde réel. Nous ne sommes pas dans de la SF, dans un futur proche ou je ne sais quoi. C’est une série qui maîtrise sa narration mine de rien. Si cet épisode fonctionne c’est aussi car l’intrigue est fluide et écrite avec beaucoup de dextérité. Le scénario associe tous les éléments qui ont fait le succès de la série avec une vraie envie de nous accrocher.

Le tout en restant proche des valeurs qui sont défendues par la série. De ce point de vue là, Designated Survivor fonctionne bien. Les personnages sont eux aussi très importants. Si Kirkman a su démontrer qu’il n’était pas un homme pour rien, les autres commencent à faire leur nid. Notamment le sénateur Hookstraten. C’est un archétype dont la série a besoin et qui apporte forcément un truc en plus. Je ne sais pas vraiment ce que compte faire la série sur la longueur mais pour le moment elle semble comprendre aussi où est-ce qu’elle doit aller pour ne pas nous ennuyer. On a besoin d’un personnage comme celui-ci mais aussi les intrigues de la conspiration qui sont forcément elles aussi au coeur même de Designated Survivor. Alors que la saison va devoir durer 22 épisodes (ce qui est beaucoup), je trouve que pour le moment elle s’aventure intelligemment dans ce qu’elle raconte. Elle ne veut pas trop en divulguer mais elle en divulgue suffisamment pour que l’on revienne sans problème. Le fait qu’un élément important ait été leaké nous permet petit à petit d’en découvrir plus sur l’histoire principale de la saison. Je me demande d’ailleurs ce qu’une saison 2 pourrait bien raconter (à moins de faire comme Quantico ou bien de copier-coller un film comme La Chute de la Maison Blanche et là Kiefer Sutherland serait vraiment parfait pour le coup).

Note : 7/10. En bref, Designated Survivor continue d’être agréable et de nous faire plaisir comme il se doit.

Commenter cet article