Critiques Séries : Empire. Saison 3. Episode 7.

Critiques Séries : Empire. Saison 3. Episode 7.

Empire // Saison 3. Episode 7. What We May Be.


En se concentrant sur Cookie, cet épisode tente donc d’être aussi savoureux qu’une bonne recette de grand mère. Cookie est parfaite dans cet épisode et l’actrice touchante, mais globalement sans trop savoir pourquoi, l’épisode ne m’a pas enchanté. Il ne m’a pas emporté comme j’aurais aimé qu’il m’emporte. En se concentrant sur l’émotion, je me suis rendu compte qu’Empire n’avait plus vraiment de lien émotionnel avec moi. Du coup, sans s’ennuyer je n’ai rien ressenti. Mais cet épisode est plutôt réussi malgré tout, notamment car il revient à ce qu’Empire est depuis le début : un drame familial. En redonnant la parole à la famille Lyon dans sa globalité, Empire parvient à rassembler les troupes et à ne pas ressembler à la série partant dans tous les sens qu’elle ait depuis l’an dernier. Cela permet de revenir à ce qu’étais Empire au début tout en conservant la musique en fond sonore comme lien assez fort. Certains dialogues dans cet épisode sont assez drôles, permettant aussi de créer une bonne ambiance dans l’ensemble, ce que l’on n’avait pas eu depuis un bout de temps dans la série. Je crois que je n’avais pas autant ri devant un épisode d’Empire depuis longtemps. Que cela soit en mal ou en bien.

L’épisode parvient à recréer les liens qu’il y a entre les membres de la famille Lyon comme jamais auparavant cette année. C’est étrange car j’aime beaucoup les Lyon mais ils ne m’avaient jamais apparu aussi intéressant ensemble que dans cet épisode. La relation entre Cookie et son fils Jamal délivre une très belle chanson à la fin de l’épisode qui vient rappeler ce que Cookie a traversé et ce qu’elle est à ses yeux. C’était beau, mignon, tout ce que l’on veut, et surtout réussi. On a besoin d’un peu plus de moments de ce genre là afin de recréer des liens avec une série qui semble nous avoir complètement lâché auparavant. Les flashbacks de l’épisode sont assez forts et permettent eux aussi de se reconnecter avec les personnages. J’aime bien la façon dont Cookie est mise en scène. Je crois que Empire avait réellement besoin de donner à Cookie un tel épisode. Il aurait été dommage de faire l’inverse. Comment ne pas tomber amoureux de Cookie après un tel épisode ? Même Ajiona Alexis incarnant la version jeune de Cookie s’en sort très bien. Elle et Taraji P. Henson sont au top de leur forme. Finalement, bien qu’Empire reste décevante de façon globale, cette pause faite dans l’histoire de la saison pour se concentrer sur la famille et sur Cookie permet de redorer légèrement un blason abimé au fil des épisodes.

Note : 7/10. En bref, premier épisode encourageant de la saison… En espérant que cela suffise à relancer la machine.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article