Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Incorporated. Saison 1. Episode 2.

12 Décembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Incorporated

Critiques Séries : Incorporated. Saison 1. Episode 2.

Incorporated // Saison 1. Episode 2. Downsizing.


Alors que le premier épisode d’Incorporated était assez sympathique dans son ensemble, ce second épisode est une déception monstrueuse. Beaucoup de dialogues pour pas grand chose. Le premier épisode avait déjà des problèmes narratifs mais ce second épisode les met encore un peu plus en valeur et c’est bien ça le problème. Les personnages ont énormément de mal à devenir passionnants, l’écriture est assez plate et l’histoire est un peu trop déjà vu pour le moment. On a l’impression de suivre une série qui suit un code procédurier. La tentative de développer l’histoire de Ben/Aaron était assez ordinaire et pas spécialement brillante. Je crois que cette partie de l’épisode n’a fait que renforcer les problèmes narratifs de la série et ce que l’on sait déjà : l’amour de Ben/Aaron pour Elena lors de ses jours dans la Red Zone. Pourtant, il y a de bonnes idées derrière cette série mais le résultat est sacrément décevant. C’est dommage de partir dans tous les sens et de ne pas chercher à réellement nous plonger dans les mystères de la série. Incorporated est un thriller et devrait donc fonctionner en tant que tel. J’étais plutôt confiant après le premier épisode même s’il n’était pas exceptionnel pour autant. J’étais curieux de voir ce que cela pouvait donner sur la longueur. Je suis généralement le premier téléspectateur de ce genre de choses.

Je crois que l’un des problèmes de Incorporated est aussi que les acteurs n’arrivent pas à nous attacher aux personnages. On dirait qu’ils doivent incarner ces personnages comme des robots qui n’ont aucune émotion. C’est dommage mais je ne pense pas que Incorporated soit non plus totalement dénuée d’intérêt. Il y a toujours une intrigue principale qui donne envie de chercher des informations. Mais Laura est le seul personnage qui à côté semble changer un peu la donne. C’est la seule qui semble avoir des émotions et qui les montre à l’écran. Je pense que sa relation avec sa mère est intéressante, d’autant plus qu’Elizabeth ne ressent rien du tout pour sa fille. Finalement, je me demande vraiment où est-ce que Incorporated compte bien aller par la suite mais je ne suis pas sûr du coup d’avoir envie de revenir chaque semaine vous en parler. Il n’y a pas vraiment de démarcation entre les gens qui sont dans la bonne et de la mauvaise zone. C’est étrange comme sentiment car Incorporated n’arrive pas à lancer véritablement son histoire sans se heurter à des problèmes narratifs de sixième. J’aimerais bien que le scénario soit plus musclé et qu’il joue plus sur les révélations et les mystères que sur des trucs qui n’ont aucun intérêt pour nous attacher pour le moment. Comme la répétition de trucs que l’on a déjà vu dans le premier épisode.

Note : 3/10. En bref, ce n’est pas tout d’avoir un bon pitch, il faut aussi savoir quoi en faire derrière.

Commenter cet article